Le ".paris" populaire

Un homme devant un ordinateur [Lionel Bonaventure / AFP/Archives]

La capitale tisse sa toile. L’ouverture au grand public du nom de domaine en ".paris" pour les sites web est lancée mardi à 14h30 par l’adjoint au développement économique, Jean-Louis Missika.

 

Ce nom peut remplacer les «.com» et «.fr» traditionnels, afin de signaler une attache avec la capitale. Pour utiliser l’extension parisienne pour sa page personnelle ou professionelle, il faut d’abord s’enregistrer sur l'un des vingt sites dédiés mandatés par la mairie (visibles sur www.bienvenue.paris). Les tarifs démarrent à 29 euros mais sont variables suivant le nom demandé.

Jusqu’ici, cent grandes entreprises et monuments disposaient déjà d’un site en «.paris». C’est le cas de la tour Eiffel (www.toureiffel.paris) et d’Eau de Paris (www.eau.paris). Selon la mairie, plus de 10 000 sites de ce type devraient être créés d’ici deux ans.

D’autres grandes villes dans le monde disposent de leur propre nom de domaine, comme New York («.nyc»), Londres («.london») ou Rome («.roma»).
www.bienvenue.paris
 

Vous aimerez aussi

Facebook doit révéler mardi les détails d'un projet qui devrait signer l'entrée du géant américain dans l'univers des cryptomonnaies [LOIC VENANCE / AFP/Archives]
Internet Cryptomonnaie : Facebook s'apprête à bousculer le secteur
Michael Bocchieri / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Justice Trois hommes soupçonnés d'animer «la plus importante plateforme du darknet francophone» mis en examen
Le nouveau service de cloud gaming sera lancé en novembre dans 14 pays, dont la France.
jeux vidéo Date, prix, jeux... Tout savoir sur Stadia de Google

Ailleurs sur le web

Derniers articles