Manuel Valls dénonce "l'horreur de Créteil"

Manuel Valls dénonce "l'horreur de Créteil".[AFP]

Manuel Valls a dénoncé jeudi "l'horreur de Créteil" après l'agression violente lundi contre un couple ciblé pour sa confession juive, soulignant sur Twitter que "la lutte contre l'antisémitisme est un combat de tous les jours".

 

"L'horreur de Créteil est la démonstration immonde que la lutte contre l'antisémitisme est un combat de tous les jours. Soutien à la famille", peut-on lire dans ce message du Premier ministre posté sur son compte Twitter @manuelvalls.

Un couple a été séquestré lundi à Créteil, la jeune femme violée et leur appartement cambriolé. Les trois agresseurs, selon le parquet, "partaient de l'idée qu'être juif signifiait que l'on avait de l'argent".

Deux des agresseurs - le troisième est toujours en fuite - et un complice présumés ont été arrêtés.

Ils ont été placés en détention provisoire mercredi soir après leurs mises en examen pour violences en "raison de l'appartenance religieuse" et "association de malfaiteurs", a annoncé le parquet. Les deux hommes impliqués directement dans le cambriolage de lundi sont également poursuivis pour vol avec armes, extorsion, séquestration, viol en réunion.

Les cambrioleurs et leur complice sont également soupçonnés d'avoir "roué de coups" début novembre un septuagénaire de confession juive dans la même ville du Val-de-Marne. Pour ces faits, ils ont également été mis en examen pour "violences en réunion sur personne vulnérable en raison de son appartenance religieuse".

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles