Orléans veut faire payer les gens ivres

[[CC0 Public Domain]]

La ville d'Orléans veut mettre en place une amende pour amortir les frais de transports des personnes ivres depuis leur lieu d'interpellation jusqu'à la cellule de dégrisement.

 

Les personnes interpellées en état d’ivresse devront-elles passer à la caisse en plus d’un séjour en cellule de dégrisement?

La ville d’Orléans (Loiret) souhaite en effet leur faire payer une amende de 120 euros afin de couvrir les frais relatifs à leur transport au commissariat, selon le quotidien La République du Centre.

 

Dès le 1er janvier

Cette «tarification spéciale» sera soumise lundi prochain au conseil municipal et, si elle est validée, être mise en place à compter du 1er janvier.

Un moyen, selon la municipalité, de rentabiliser des opérations qui représenterait «40% de l'activité nocturne de (nos) services», selon l’adjoint au maire, précisant qu’une seule personne pouvait "mobiliser un à deux équipages pendant deux à quatre heures."

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles