Les notes passent leur grand oral

L'évaluation des élèves au cœur des concertations. L'évaluation des élèves au cœur des concertations.[Jeff Pachoud / AFP/Archives]

Les journées de l'évaluation, jeudi et vendredi à Paris, doivent permettre de réfléchir à comment améliorer le suivi des élèves. Tout un programme.

 

Certains disent qu’il faut les supprimer, d’autres qu’il faut les remplacer par des pastilles de couleur, ou, au contraire, qu’elles sont un thermomètre indispensable de la scolarité.

Les notes à l’école seront au centre des journées de l’évaluation, qui se tiennent aujourd’hui et demain à Paris à l’initiative du ministère de l’Éducation. Deux jours durant lesquels experts, scientifiques et acteurs du monde éducatif vont échanger dans un seul but : trouver un moyen d’améliorer le système d’évaluation des élèves français.

Car ce dernier, depuis le début du quinquennat, est une des préocuppations majeures du ministère. Sa responsable, Najat Vallaud-Belkacem, n’a pas caché ces derniers mois son intention de mettre en place une notation «stimulante», alors que beaucoup considèrent le  traditionnel barème sur 20 comme trop décourageant. 

L’avis des parents d’élèves, lui, est mitigé sur la question. Car si 80% d’entre eux jugent que les notes sont un bon moyen de classer les élèves, selon un récent sondage Opinionway, ils sont 73% à penser qu’elles découragent leurs enfants. 

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles