Education prioritaire : les cartes rebattues

La nouvelle carte de l'éducation prioritaire a été dévoilée. La nouvelle carte de l'éducation prioritaire a été dévoilée. [Damien Meyer / AFP/Archives]

Najat Vallaud-Belkacem a dévoilé ce mercredi la nouvelle carte de l'éducation prioritaire. En tout, 1 089 compose le système.

 

Sa volonté : «réduire les inégalités de départ». La ministre de l’Éducation nationale, Najat Vallaud-Belkacem, a dévoilé mercredi la très attendue nouvelle carte de l’éducation prioritaire.

Un saupoudrage territorial qui comprend au total 1 089 réseaux d’écoles et de collèges en difficulté (739 REP et 350 REP+, où se concentrent les plus graves problèmes sociaux et scolaires).

Le tout devait être de 1 082 au total, mais 7 ont été rajoutés en dernière minute. Y sont mises en place des mesures spécifiques : classes réduites, travail en petits groupes, indemnités supplémentaires pour les enseignants, pédagogies innovantes... 

 

La ministre ne veut "laisser tomber" personne.

Les académies de Créteil, Lille et Versailles sont au final les mieux dotées après ce renouvellement, concentrant à elles trois près de 350 réseaux. En revanche, concernant les établissements qui sortent du système, la ministre s’est voulue rassurante.

Elle a assuré qu’elle «ne les laisserait pas tomber», alors que de nombreux parents d’élèves et enseignants ont exprimé leur crainte à ce sujet ces dernières semaines.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles