Qui était Cabu ?

Cabu en mars 2014[JOEL SAGET / AFP]

Le dessinateur Cabu a été tué mercredi par les terroristes qui ont attaqué Charlie Hebdomadaire. Il était l'une des figures tutélaires de l'hebdomadaire satirique.

 

Il ne faisait pas son âge : 76 ans. Avec sa coupe caractéristique et ses lunettes rondes, Jean Cabut ne semblait pas vieillir. Pourtant, sous le nom de Cabu, ce natif de Chalons-en-Champagne faisait partie des caricaturistes les plus connus de France depuis des décennies, ses premiers dessins ayant été publiés en 1954.

La guerre d'Algérie représente une expérience fondamentale pour Cabu qui y nourrit un antimilitarisme virulent qui inspirera son crayon des années durant. L'adjudant Kronenbourg, figure du sous-officier brutal et stupide, continuait de faire une apparition régulière dans ses croquis.

 

L'école Hara Kiri

Passé comme beaucoup de ses confrères en insolence par l'école Hara Kiri (après une expérience chez Pilote auprès de René Goscinny), il rejoint ensuite Charlie Hebdo au début des années 1970. Ses dessins dans Le Canard Enchaîné (Les Beaufs) ont également contribué à sa célébrité. 

Cabu aura aussi marqué une génération de téléspectateurs avec les caricatures et dessins qu'il exécutait en direct, que ce soit sur le sulfureux plateau de Michel Polac ou sur celui, plus innocent, de Dorothée.

 

 

En mars dernier, il avait apporté son soutien au Parti Socialiste à l'occasion des élections municipales à Paris. Il était le père du chanteur Mano Salo, décédé en 2010.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles