Al-Qaïda au Maghreb menace la France

Le numéro de mercredi "uniquement avec des gens de Charlie Hebdo"[Capture d'écran du site de Charlie Hebdo]

Après la journée de mobilisation historique qui aurait réuni quatre millions de personnes dans toute la France, l'heure est à la mobilisation et à la coordination. Avec deux objectifs : préserver le mouvement d'unité nationale et améliorer encore l'efficacité de la lutte contre le djihadisme.

 

21h44 : "Tant que ses soldats occupent des pays comme le Mali et le Centrafrique et bombardent nos peuples en Syrie et en Irak, et tant que sa presse stupide continue à porter atteinte à notre prophète, la France s'exposera au pire", a déclaré lundi soir Aqmi (Al-Qaïda au Maghreb) qui salue "les trois cavaliers de l'islam héros de la bataille de Paris", en référence aux auteurs des attentats ayant secoué la capitale française.

21h34 : Le policier Ahmed Merabet enterré mardi à Bobigny

21h25 : Tignous sera inhumé jeudi au cimetière du Père-Lachaise à Paris.

20h56 : Le numéro de Charlie Hebdo de mercredi sera imprimé à 3 millions d'exemplaires.

20h46 : La ministre de l'Écologie Ségolène Royal représentera la France aux funérailles en Israël des quatre victimes de l'attaque contre l'Hyper Cacher de Paris.

20h43 : Selon Al-Qaïda au Maghreb, la France s'expose à de nouvelles attaques terroristes. "La France paie aujourd'hui le prix de son agression contre les musulmans et sa politique hostile à l'islam", estime Aqmi dans un message diffusé sur des sites islamistes.

20h41 : Le prix Daniel Pearl du courage en journalisme a été décerné à Charlie Hebdo.

20h30 : Le préfet du Morbihan interdit une manifestation "contre l'islamisation" à Vannes.

18h15 : Des centaines de sites d'institutions françaises ont été piratés depuis l'attentat contre Charlie Hebdo par des hackers se revendiquant comme islamistes. Ces derniers usent de techniques de détournement assez simples pour afficher des messages idéologiques. 

17h30 : En Alsace-Moselle, les représentants des principaux cultes demandent que le délit de blasphème soit abrogé.

16h50 : Un homme qui comparaissait pour apologie sur les réseaux sociaux de l'attentat contre Charlie Hebdo reste en détention. Son procès est renvoyé au 27 janvier. L'internaute a relayé une photo où était inscrit : "Bon baisers de Syrie, Bye, bye Charlie". Il parle d'une mauvaise blague.

16h20 : Plus de cinquante actes antimusulmans ont été recensés en France depuis l'attentat à Charlie Hebdo, révèle le Conseil français du Culte musulman.

13h51 : Le numéro de mercredi "uniquement avec des gens de Charlie Hebdo"

13h44 : Une enquête a été ouverte lundi pour apologie du terrorisme à l'encontre du polémiste Dieudonné, qui a écrit dimanche sur sa page Facebook: "Je me sens Charlie Coulibaly", a annoncé à l'AFP le parquet de Paris.

13h12 : Benjamin Netanyahu se recueille devant le supermarché casher. Accueilli aux cris de "Bibi, Bibi", son surnom, le Premier ministre israélien, sous très haute protection, s'est recueilli devant les fleurs déposées sur les lieux du drame, cours de Vincennes à Paris.

12h50Alain Juppé, candidat à la primaire à droite pour 2017, a estimé sur son blog que le pays doit "tout faire pour que les Juifs de France se sentent chez eux en France", en réponse à l'"angoisse" dans cette communauté, et doit en parallèle "aider" les musulmans à combattre le fanatisme.

12h35 : Les 717 écoles et lieux de culte juifs de France seront protégées, dès ce lundi, par 4.700 policiers et gendarmes, et des soldats seront envoyés en renfort dans les 48 heures, a annoncé lundi le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve.

12h25 : Selon la presse israélienne, Benyamin Netanyahu se serait invité à la manifestation parisienne.

11h45 : "Je ne suis pas Charlie" : au-delà de la condamnation sans appel des attentats meurtriers perpétrés contre les journalistes de Charlie Hebdo, le débat sur la liberté d'expression et le droit d'offenser fait rage à l'étranger entre défenseurs et détracteurs du journal satirique.

11h38 : Les unes de la presse mondiale au lendemain de la marche républicaine. 

 

11h20 : Le point sur l'enquête en milieu de matinée.

11h10 : Marine Le Pen "pas surprise" par l'ampleur de la mobilisation.

11h03 : Une séance spéciale d'hommage aura lieu mardi à l'Assemblée au lieu des questions au gouvernement.

11h00 : Hommage de François Hollande aux trois policiers tués, mardi à 11H00 à la préfecture de police de Paris (Elysée)

10h47 : Sophie, l'une des otages d'Amédy Coulibaly à l'Hyper Cacher, témoigne.

10h44 : Le pape François dénonce "les formes déviantes de religion" qui ont frappé à Paris.

10h19 : Benyamin Netanyahu va se rendre sur les lieux de la prise d'otages du supermarché casher de Paris lundi à 11H00 GMT, midi heure française, vient d'annoncer l'ambassade d'Israël à Paris.

10:08 : Le Premier ministre Manuel Valls appelle chacun à "prendre ses responsabilités".

10h00 : Le point sur l'enquête en milieu de matinée.

09h49 : Interrogé sur BFMTV et RMC, le Premier ministre Manuel Valls a déclaré que Amedy Coulibaly, le tueur de la supérette casher de la porte de Vincennes, avait probablement bénéficié de complicités. Il a par ailleurs annoncé qu'un hommage aux victimes des attentats serait rendu dans le courant de la semaine à l'hôtel des Invalides à Paris. Le Premier ministre a également fait part de sa "fierté d'être Français".

09h07 : 4.700 policiers et gendarmes sont affectés à la sécurisation des 717 écoles et lieux de culte juifs, annonce le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve.

09h02 : Dans la nuit, la cérémonie des Golden Globe, qui se tenait à Hollywood, a rendu un vibrant hommage aux victimes des attentats de Paris.

09h00 : retour en images sur la mobilisation de dimanche. Une marée humaine pour faire face à la barbarie.

08h53 : L'ancien président de la République et président de l'UMP, Nicolas Sarkozy, était l'invité de RTL lundi matin. Il préconise une étroite coordination entre la majorité et l'opposition dans la lutte contre le terrrorisme.

07h12 : Le secrétaire d'Etat américain John Kerry fait savoir qu'il se rendra vendredi à Paris pour participer à une réunion de coordination de lutte contre le terrorisme.

20150112_une_dm.jpeg

06h30 : Les "unes" de la presse nationale se font unaniment l'écho de la mobilisation de dimanche. "La France debout" (Le Figaro), "La liberté en marche" (Le Parisien), "Nous sommes un peuple" (Libération), "Unis pour la liberté" (Les Echos), "Une foule de questions" (L'Opinion), "La marche du siècle" pour Direct Matin.

05H30 : Un hommage aux victimes des attentats terroristes a été rendu aux Etats-Unis à l'occasion de la cérémonie des Golden Globes. George Clooney a déclaré : "Je suis Charlie".

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles