La RATP va réorienter ses efforts vers le bus

Un bus dans le centre de Paris, le 14 mars 2014. Un bus dans le centre de Paris, le 14 mars 2014. [Kenzo Tribouillard / AFP/Archives]

L’année 2015 sera charnière pour le bus. C’est en tout cas ce qu’a estimé mardi Pierre Mongin, le PDG de la RATP, lors de ses vœux à la presse.

 

Estimant que la régie s’était déjà "beaucoup occupée du RER, du métro et du tram ces dernières années", il souhaite désormais réorienter les efforts vers le bus. La RATP planche en effet sur l’avenir de ce mode de transport compte tenu du développement des futurs métros du Grand Paris.

Un groupe de travail étudie notamment "la pertinence de maintenir certaines lignes de bus et d’en renforcer d’autres". Ses premières conclusions devraient être rendues cet été.

Le projet "bus 2025" – lancé l’année dernière – va aussi se développer progressivement. Il vise à ce que d’ici à dix ans, tous les véhicules de la régie soient 100 % verts. Avant la fin de l’année, ses premiers bus électriques devraient ainsi être testés.

Par ailleurs, la RATP se prépare à faire face à la concurrence, le marché du bus devant y être ouvert totalement en 2024. La régie détient actuellement la moitié des véhicules desservant la région et pourrait s’agrandir. Pierre Mongin ne s’en est pas caché en déclarant se positionner "dans une stratégie de conquête sur la grande couronne."
 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles