Cazeneuve veut mieux contrôler Schengen

Le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve. Le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve.[Thomas Samson / AFP/Archives]

Il veut mieux surveiller les allées et venues des voyageurs. Le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve a répété ce jeudi son intention d’obtenir auprès des partenaires européens une modification du code de l’espace Schengen, afin de mieux lutter contre le terrorisme.

 

Sur France Info, le locataire de la Place Beauvau a expliqué qu’il souhaitait ainsi que des «contrôles systématiques» puissent être effectués dans les aéroports, afin de repérer toute personne «pouvant poser problème». 

La législation actuellement en place dans l’espace Schengen, composé de 26 membres, est en effet bien plus souple : les contrôles permanents aux frontières intérieures ont été abolis, entraînant la libre circulation des individus et des marchandises.

 

Un PNR européen

Pour avoir gain de cause, Bernard Cazeneuve peut notamment compter sur l’appui des autorités espagnoles, qui réclament elles aussi ce durcissement des règles. 

L’autre cheval de bataille du ministre de l’Intérieur consiste à vouloir mettre en place sur le continent un échange des données collectées par les compagnies aériennes auprès de leurs passagers, à la manière du PNR (Passenger Name Record) américain. 

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles