Infanticides : une mère à nouveau devant les juges

Devant le domicile où ont été découverts les enfants, dans l'Ain. Devant le domicile où ont été découverts les enfants, dans l'Ain.[Jeff Pachoud /AFP]

Une mère déjà condamnée pour infanticide revient devant la justice vendredi. Pour le même acte.

 

Elle venait à peine d’être libérée, après avoir passé plus de huit ans en prison pour un infanticide commis en 2002, lorsqu’elle a tué de nouveau.

Audrey Chabot comparaîtra à partir de vendredi devant les assises de l’Ain pour deux autres meurtres de bébés. Mère par ailleurs d’un adolescent, elle encourt la réclusion à perpétuité, assortie d’une peine de sûreté de vingt-deux ans.

C’est l’ex-compagnon d’Audrey Chabot qui a découvert le premier corps d’un nouveau-né dans le congélateur de l’appartement où elle vivait, à Ambérieu (Ain), le 24 mars 2013. Il a alors alerté les gendarmes, qui ont découvert une fois sur place le second corps d’un bébé.

 

Noyés dans le bac à douche

En garde à vue, Audrey Chabot a reconnu avoir accouché à l’automne 2011 et 2012, à l’insu du père des enfants, de deux petits garçons, nés viables. Elle a avoué les avoir noyés dans le bac à douche.

Condamnée en 2005 à quinze ans de réclusion criminelle, Audrey Chabot, justifiant d’un emploi et d’une obligation de soins, avait bénéficié d’un aménagement de peine.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles