Islam radical : Charles Pasqua propose de recréer les travaux forcés

L'intérieur d'un pénitencier à Cayenne au début du XXème siècle.[CC / Wikimedia]

Charles Pasqua, ancien ministre de l’Intérieur, a proposé dimanche de recréer les travaux forcés, disparus en France depuis 1960, pour faire face à la menace de l’islam radical.

 

Appelé à réagir, dans l’émission "13h15 le dimanche" de France 2, sur la volonté de Manuel Valls de généraliser l’isolement en prison des islamistes radicaux, Charles Pasqua en a profité pour livrer une proposition singulière.

"Qu'est-ce-que j'apprends-moi ? Je lis le journal comme tout le monde. J'apprends qu'on va regrouper tous les détenus islamistes dangereux au même endroit. Bravo. Et c'est où cet endroit ? C'est sur le sol de la métropole ? Non ce n'est pas sérieux", a d’abord expliqué l’ancien premier policier de France de mars 1986 à mai 1988.

 

"On a qu’à recréer les travaux forcés"

"Qu'on les mette sur une île, qu'on les mette loin, bien entendu", a-t-il ensuite ajouté avant d’enfoncer définitivement le clou "on a qu’à recréer les travaux forcés".

Inscrite dans le Code pénal de 1791, la peine des travaux forcés a été abolie par ordonnance du 4 juin 1960 et remplacée par la réclusion criminelle à perpétuité. Les condamnés aux travaux forcés étaient transférés dans des bagnes notamment à Cayenne en Guyane française.

cayenne-bagne.jpg

Des ruines du bagne de Cayenne en 2010. (JODY AMIET / AFP)

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles