Crash en Argentine : après l'émotion, l'enquête

Des experts français du Bureau enquête analyse (BEA) sont arrivés mercredi matin à Buenos Aires.[ALDO PORTUGAL / AFP]

L'enquête commence en Argentine pour déterminer les causes de l'accident qui a causé la mort de dix personnes, dont huit Français.

 

Alors que le monde du sport rendait hommage à Florence Arthaud, Camille Muffat et Alexis Vastine, ce mercredi, à Paris, le temps de l’enquête était venu en Argentine. Dans la province de Rioja, où les trois sportifs ainsi que sept autres personnes ont perdu la vie mardi, dans un accident d’hélicoptères, les enquêteurs argentins continuaient de fouiller les débris des deux appareils.

Ils ont été rejoints par des experts en aéronautique du Bureau d’enquêtes et d’analyses (BEA) de l’aviation civile française, accompagnés d'un conseiller d'Airbus Helicopters, qui devront déterminer les causes exactes du drame. Erreur de pilotage, problème technique, changement des conditions climatiques... Aucun scénario n’est exclu.

 

Les pilotes pointés du doigt

Selon les premiers témoins, et d’après les images amateurs du crash, la thèse d’une erreur humaine serait privilégiée. Dans cette optique, l’autopsie des dix victimes, dont les corps reposent encore à la morgue de La Rioja, devrait être effectuée. Elle pourrait révéler si les pilotes avaient bu de l’alcool ou consommé des drogues.

Le juge fédéral Daniel Herrera, qui a repris l’enquête hier, devrait également procéder à l’interrogatoire des témoins. Et en particulier les membres de l’équipe française de "Dropped", l’émission à laquelle participaient les victimes. Leurs témoignages devront déterminer si le tournage, organisé par la société de production ALP, s’est déroulé dans des conditions normales. Certains avancent en effet l’hypothèse de demandes particulières (plan rapproché, vol sensationnel...) qui auraient pu gêner le pilote. 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles