Circulation alternée : ce qui attend les Franciliens le 23 mars

La décision de prolonger mardi les mesures de circulation alternée sera prise lundi. [FRANCK FIFE / AFP]

Au regard du pic de pollution qui frappe l'Île-de-France, et comme annoncé, les Franciliens se plieront lundi 23 mars aux exigences de la circulation alternée. Horaires, secteurs, ce que l'automobiliste doit savoir lundi avant de prendre (ou non) le volant.

 

En application de l'arrêté préfectoral de juillet 2014, seuls les véhicules dotés d'une plaque d'immatriculation impaire pourront circuler ce lundi dans un secteur étendu. Outre Paris, 22 communes de la Petite Couronne sont en effet concernées : 

Hauts-de-Seine : Montrouge, Malakoff, Vanves, Issy-les-Moulineaux, Boulogne-Billancourt, Neuilly-sur-Seine, Levallois-Perret et Clichy.

Seine-Saint-Denis : Saint-Ouen, Pantin, Le Pré Saint Gervais, Les Lilas, Bagnolet, Montreuil, Aubervilliers et Saint-Denis

Val-de-Marne : Vincennes, Saint-Mandé, Charenton-le-Pont,  Ivry-sur­ Seine, Le Kremlin-Bicêtre  et Gentilly

Les mesures de circulation alternée entre en application lundi 23 mars à 05:30 et s'étendent jusqu'à minuit.

 

Exceptions, sanctions, prolongation

Les règles de la circulation alternée connaissent une série de dérogations pour les véhicules d'urgence ou faiblement polluants (mode d'emploi détaillé ici).

Une centaine de points de contrôle et 750 agents ont été mobilisés par les autorités afin de vérifier l'application des règles et sanctionner les contrevenants le cas échéant.

La décision de prolonger ou non mardi ce dispositif, qui vise à faire diminuer le taux de particules fines dans l'atmosphère, sera prise lundi dans la journée en fonction des nouvelles mesures qui seront effectuées par Airparif.

 

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles