Sondage exclusif : Les bons gestes écolos des Français

[Fred Tanneau / AFP/Archives]

Les Français ont été interrogés sur les habitudes qu'ils ont pour la protection de l’environnement. Laurence Bedeau, directrice du pôle opinion Corporate chez CSA, apporte son éclairage.

 

Du vert du matin au soir. Alors que Paris accueillera la conférence mondiale sur le climat en fin d’année, l’Hexagone doit montrer l’exemple en matière d’écologie. Un domaine pour lequel les Français font des efforts, selon les résultats d’un sondage exclusif de l’institut CSA pour Direct Matin

gestes-ecolos-sondage.jpg
 
Interrogés sur les gestes du quotidien qu’ils accomplissent pour la planète, ils citent d’abord le fait de prendre un sac réutilisable pour faire leurs courses, 76 % le prennent toujours ou presque, 17 % souvent.
 
Autres habitudes répandues, celle d’éteindre les lumières en quittant une pièce (72 % toujours, 21 % souvent), de couper l’eau en se brossant les dents (62 % toujours, 19 % souvent) et d’éteindre les appareils électriques en veille (32 % toujours, 27 % souvent).
 
Des chiffres qui, selon Laurence Bedeau, directrice du pôle opinion Corporate chez CSA, "montrent le triomphe des petits gestes du quotidien". Ils répondent en outre à deux logiques, l’une écologique, l’autre économique, pour réduire la facture énergétique. C’est pourquoi les moins aisés, comme les employés, font plus attention que les cadres (par exemple 94 % contre 89 % pour la lumière). 
 
 
Les transports bougent
 
Autre habitude, le tri des déchets, effectué par plus des deux tiers des citoyens (67 % toujours, 18 % souvent). "Auparavant une contrainte, il est devenu un réflexe presque inconscient, intégré au quotidien", ajoute Laurence Bedeau.
 
Pour ces gestes simples, tous les âges sont mobilisés. Mais les 18-24 ans affichent un profil moins écologique que les seniors. Un constat logique au vu de leur rythme de vie plus décousu.
 
La préservation de l’environnement est donc aujourd’hui bien implantée dans les foyers. Mais elle ne se cantonne pas qu’à l’habitat. Près de la moitié des Français marchent, prennent leur vélo, les transports en commun ou un véhicule électrique pour se déplacer (23 % toujours, 24 % souvent). Autant de moyens de transports alternatifs qui provoquent une "incontestable appétence", note Laurence Bedeau, qui se heurte encore à un manque d’offre. Riche en Ile-de-France et dans les grandes villes de province, elle l’est moins en zones périurbaines et rurales.
 
Reste, comme autre solution verte, l’achat de produits bio. Encore minoritaire (10 % le font toujours, 21 % souvent), elle possède, selon la spécialiste, une "réelle marge de progression". 
 
 
L’écologie en France
 
5 milliards d’euros ont été dépensés en France en 2014 pour des produits bio, selon les estimations de l’Agence Bio.
 
9 Français sur 10 trouvent les véhicules électriques innovants et respectueux de l’environnement, d’après un sondage Ipsos.
 
71 % de la population est favorable à la suppression des sacs plastique lorsqu’ils ne sont pas bio-dégradables ou réutilisables, selon un sondage de LSA.   
 
3 millions de Français utilisent leur vélo pour se déplacer au quotidien, et notamment pour aller au bureau. 
 
 
Les résultats complets :

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles