Villejuif : une attaque commanditée depuis la Syrie ?

L'église Saint-Cyr-Sainte-Julitte, à Villejuif, aurait été visé par le suspect.[CC / Nolwenn Davoine / Monumentum]

Trois jours après l'arrestation d'un homme soupçonné d'avoir projeté un attentat contre une église en banlieue parisienne, les premiers éléments de l'enquête révèlent que l'attaque aurait été commanditée par un homme, pouvant se trouver en Syrie.

 

Ce mercredi 22 avril, le ministre de l'Intérieur révélait qu'un attentat terroriste avait été déjoué et qu'un homme avait été arrêté dimanche. On en sait désormais un peu plus sur le projet du suspect, étudiant en électronique de 24 ans.

Le procureur de Paris François Molins a, en effet, indiqué que le suspect était en contact avec une personne, "pouvant se trouver en Syrie", et qu'ils échangeaient "sur les modalités de commission d'un attentat".  L'homme lui a "demandé explicitement de cibler particulièrement une église", a ajouté le procureur.

 

Documents liés à l'Etat islamique retrouvés

François Molins a également expliqué que lors des perquisitions menées au domicile parisien  et dans la voiture du suspect, de nombreuses armes ont été retrouvées, parmi lesquelles un fusil d'assaut kalachnikov.

Les enquêteurs ont également mis la main sur des "documents en langue arabe évoquant les organisations terroristes Al-Qaïda et Etat islamique".

 

Garde à vue prolongée

Par ailleurs, le procureur de Paris a indiqué que la garde à vue du suspect a été prolongée de 48 heures mardi et qu'il est "très probable" que le parquet demande une "prolongation exceptionnelle de la garde à vue pour atteindre six jours".

Le terroriste présumé a été arrêté dimanche de manière fortuite. Il est également soupçonné d'être impliqué dans le meurtre d'Aurélie Châtelain, retrouvée morte le même jour à Villejuif. 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles