Saint-Ouen : agressé à la sortie de la synagogue

Une enquête a été ouverte après l'agression d'un quinquagénaire à la sortie d'une synagogue. [AFP / ARCHIVES]

Un homme de 53 ans a été passé à tabac samedi 24 avril alors qu'il sortait d'une synagogue à Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis). Une plainte a été déposée dimanche et une enquête a été ouverte.

 

C'est à la sortie de la synagogue samedi dernier vers 13h30 qu'un habitant de Saint-Ouen a été violemment agressé par trois individus.

Alors qu'il regagne son domicile après l'office, l'homme de 53 ans est arrêté par un jeune qui profère des insultes à caractère antisémite et lui crache dessus. Il repousse alors son agresseur avant d'être violemment frappé. "Il m'a mis un coup de tête, je saignais de partout, je n'ai rien vu venir", explique la victime au Parisien.

 

Un couteau sorti pendant le passage à tabac

L'agresseur est ensuite rejoint par deux autres hommes. La victime est rouée de coups par les trois individus lorsque le premier agresseur sort un couteau. "J'entendais les autres qui disaient 'vas-y, pique-le Juif'", raconte la victime.

Les trois agresseurs ont ensuite pris la fuite alors que des passants s'approchaient. Sonné, l'homme de 53 ans est ensuite rentré chez lui.

Ce n'est que le lendemain qu'il s'est rendu au commissariat pour déposer une plainte. Une enquête a été ouverte.

 

"Les juifs restent des cibles vulnérables"

Dans un communiqué publié dimanche, le BNCVA (Bureau national de vigilance contre l'antisémitisme) "dénonce et condamne avec force" cette agression.

"Si les sites de la communauté juive, synagogues et écoles, sont surveillés par des policiers et des soldats, les juifs restent des cibles vulnérables, dans la rue, comme dans les commerces", déplore le BNCVA.

"Je suis déboussolé, angoissé, j'ai peur de sortir de chez moi, cela m'a complètement traumatisé", confesse la victime au Parisien. 

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles