Une nourrice condamnée à cinq ans de prison

L'enfant, aujourd'hui âgé de sept ans, est handicapé à 85%.[AFP]

Énervée par les pleurs du bébé dont elle avait la garde, elle l'avait violemment secoué, lui occasionnant un handicap irréversible: une nourrice sans agrément de 45 ans a été condamnée mercredi à cinq ans de prison ferme par la cour d'assises du Val-de-Marne.
 

La peine est conforme à ce qu'avait requis mardi l'avocat général, qui avait qualifié l'accusée d'"incompétente", "imprudente" et "violente". Les faits remontent au 4 septembre 2008. Ce jour-là, les parents de Xiao, sept mois et demi, le confient à leur nourrice, une femme de 45 ans, elle-même mère de trois enfants.

Alors qu'il était en parfaite santé le matin, quand sa mère revient le chercher le soir, ses yeux paraissent gonflés et il semble paralysé. Hospitalisé le lendemain, il tombe dans le coma 48 heures plus tard.
 

Handicapé à 85%

Présent dans la salle mardi matin, l'enfant, aujourd'hui âgé de sept ans, est handicapé à 85%. Il est totalement aveugle et atteint d'une hémiplégie droite. Scolarisé dans une école spécialisée après avoir passé plus de deux ans à l'hôpital, il présente un important retard moteur cérébral.

L'accusée avait une formation de comptable avant de devenir nourrice, une profession qu'elle exerçait sans agrément, pour arrondir ses fins de mois. A l'audience, elle a reconnu sa "faute" et exprimé sa "peine" et sa "tristesse" aux parents de l'enfant.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles