Pénibilité : un compte à revoir

[Bertrand Guay / AFP]

Le gouvernement présente mardi 26 mai des mesures visant à simplifier le compte pénibilité, critiqué par le patronat.

 

Les chefs d’entreprises le décrivent comme une "usine à gaz", voire une "énorme boîte de Pandore". Le gouvernement est attendu au tournant concernant le compte pénibilité, pour lequel il doit annoncer mardi plusieurs mesures de simplification.
 
Réservé aux salariés du privé, ce dispositif doit permettre aux travailleurs ayant exercé des métiers pénibles de se former, de travailler à temps partiel ou de partir plus tôt à la retraite en accumulant des points lors de leur carrière. 
 
Lancé progressivement depuis janvier, il doit, à terme, pouvoir être utilisé par trois millions de salariés. Alors que dix facteurs de pénibilité ont été retenus (travail de nuit, travail répétitif, postures pénibles...), le patronat dénonce le fait que chaque salarié nécessite la création d’une fiche individualisée sur le sujet. 
 
 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles