Routes : le nombre de tués augmente encore

Avec ce quatrième mois de hausse depuis le début de l'année, le nombre de morts depuis janvier est supérieur de 2,3% (1.264 morts) à celui enregistré sur les cinq premiers mois de 2014. [Philippe Huguen / AFP /Archives]

La mortalité routière continue d'augmenter depuis le début de l'année 2015 selon le bilan de l'Observatoire national interministériel de la Sécurité routière (ONISR) publié ce jeudi 18 juin.

 

Les mois passent et les statistiques continuent d’inquiéter. L’Observatoire national interministériel de la Sécurité routière (ONISR) a indiqué jeudi que 265 personnes avaient été tuées sur les routes du pays en mai, soit une hausse de 1,9 % par rapport à la même période l’an dernier. 

Ce triste bilan fait suite à un début d’année des plus difficiles : sur les quatre premiers mois de 2015, la tendance globale est à l’augmentation de la mortalité (+ 12 % en janvier, + 6,7 % en février, - 11 % en mars et + 1,9 % en mai). Au total depuis janvier, 1 264 personnes ont perdu la vie, un chiffre supérieur de 2,3 % par rapport à 2014.

 

De nouvelles mesures

Conscient de cette «situation préoccupante», le délégué en charge de la sécurité routière, Emmanuel Barbe, a donc appelé à «aller plus loin». Et de rappeler deux mesures-phare du plan annoncé par le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, en janvier : l’interdiction du port des kits mains libres, oreillettes et casques de musique au volant, et la baisse du taux d'alcoolémie maximum de 0,5 gramme par litre de sang à 0,2 pour les jeunes conducteurs.

Elles entreront en vigueur le 1er juillet, tout comme l’expérimentation de la baisse de la vitesse à 80 km/h sur certaines routes secondaires.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles