Mercredi, c'est le début des soldes

Les soldes d'été commenceront le 24 juin cette année[AFP / ARCHIVES]

C’est parti pour les bonnes ­affaires. A partir du mercredi 24 juin et jus­qu’au 4 août, les vitrines des magasins vont revendiquer des rabais s’étalant de -20 à -70 %.

 

Durant cette période, les commerçants ont exceptionnellement le droit de vendre à perte, au grand bonheur des consommateurs. Et c’est encore vers les articles de mode que les consommateurs vont majoritairement se tourner durant ces six semaines, devant les articles de sport et d’ameublement, selon les estimations du secteur.

Cette année, les réductions s’offrent même une ­semaine de plus. Avec la suppression des «soldes flottants», le gouvernement a, en contrepartie, rallongé de cinq à six semaines la durée des soldes «officiels».

 

Une baisse d’intérêt

Cette réforme suffira-t-elle à ramener les clients dans les boutiques ? Si près de six Français sur dix (59 %) envisagent de faire du shopping pendant cette période avec un panier moyen de 245 euros, selon un récent sondage YouGov pour le site ma-reduc.com, les professionnels s’inquiètent d’une baisse d’intérêt.

En effet, toujours selon le même sondage, les Français étaient, l’été dernier, 64 % à considérer ce moment comme la stratégie ­numéro un pour faire des économies. Or, ils ne sont plus que 47 % à le penser aujourd’hui

En cause, des promotions et autres ventes privées tout au long de l’année, qui font de l’ombre aux soldes et font grandir l’appétit des clients : ainsi, au total, plus de 42 % des achats textiles s’effectuent à prix barrés, selon la Fédération française du prêt-à-porter féminin.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles