UberPop : des policiers en renfort à Paris

La brigade des "Boers" de la police parisienne, spécialisée dans le contrôle de l'activité des taxis, multiplie les contrôles. [NICOLAS TUCAT / AFP]

Les effectifs vont plus que tripler. Les "Boers", la police parisienne chargée de contrôler les taxis, va recevoir 200 agents en renfort, a annoncé ce dimanche la préfecture de police.

 

Ils viendront prêter main-forte aux 80 policiers afin de traquer les chauffeurs UberPop. Le Premier ministre Manuel Valls a rappelé dimanche sur Europe 1 que ce service de transport de clients par des particuliers, non professionnels, était illégal. Selon lui, les chauffeurs d’UberPop ne sont "ni taxis artisans, ni auto-entrepreneurs", et il estime que ce système favorise "le travail au noir et le dumping social et fiscal".

De plus, à la demande du ministère de l’Intérieur, le préfet de police a pris en fin de semaine dernière un arrêté interdisant cette activité dans la capitale. Les véhicules des conducteurs UberPop devraient ainsi être systématiquement saisis.

Depuis le début de l’année, près de 180 procédures ont été engagées dans la capitale contre les chauffeurs illégaux de l’entreprise de VTC américaine, donnant lieu pour la plupart d’entre elles à des amendes.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles