Bac : et si les redoublants conservaient leurs notes au-dessus de 10 ?

Un modèle qui serait calqué à celui des universités françaises. [FREDERICK FLORIN / AFP]

Une réforme pourrait bientôt permettre aux redoublants du baccalauréat de conserver leurs notes au-dessus de la moyenne lors du passage de l'examen l’année suivante

 

Ceux qui échouent au bac auront peut-être une raison de dédramatiser. Selon Europe 1, un projet de décret présenté jeudi au Conseil supérieur de l’éducation pourrait bientôt changer la donne pour le redoublement en Terminale.

Dès 2016, celui-ci permettrait aux lycéens ayant échoué au bac et redoublant leur année, de conserver leurs notes au-dessus de la moyenne. Ce privilège, accordé actuellement seulement à ceux qui passent l'examen en candidat libre, permetterait à ces redoublants de ne pas repasser les épreuves concernées l’année suivante.

 

Décision à prendre fin décembre

Conséquence directe de cette réforme, la possibilité pour l’élève de Terminale de ne pas assister aux cours de la matière qu’il aurait déjà validée, calquant ainsi le mode de fonctionnement des universités et de leurs modules. Il faudra toutefois avoir 10 ou plus pour pouvoir la laisser tomber.

Pour éviter une décision trop hâtive, l’élève aurait jusqu’à Noël de la nouvelle année scolaire pour valider ou non ses notes. Un choix qui serait alors effectué en présence de ses parents et ses professeurs, qui devront l’aguiller au mieux.

 

Avis partagés

Ce dispositif a d’ores et déjà ses partisans et ses détracteurs selon Europe 1. Les premiers jugent qu’il pourrait permettre d’éviter à certains élèves une déscolarisation, découragés par leur échec à l’examen.

D’autres pensent au contraire qu’il pousserait les lycéens à abandonner des matières et leur laisserait des emplois du temps à trous.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles