Un label "Viandes de France" pour garantir la traçabilité

Le label "Viandes de France" garantit la traçabilité du produit. [Capture d'écran www.viandes-de-france.fr]

Alors que les éleveurs français grognent contre le faible prix de la viande en grande distribution, le président Hollande a appelé ses concitoyens à consommer plus de produits de l'élevage français. Pour les aider, un label "Viandes de France" garantissant l'origine de la viande doit être généralisé.

 

Une forme hexagonale, des couleurs bleu-blanc-rouge. Ce logo facilement reconnaissable doit être généralisé à partir de ce lundi 20 juillet sur les viandes d'origines françaises, afin d'aiguiller le choix du consommateur dans l'achat de produits de l'élevage français.

Les conditions pour qu'un produit puisse obtenir ce label sont précises. La viande doit provenir d'un animal né, élevé, abattu, découpé et transformé sur le sol français. Les consommateurs pourront retrouver dix logos, un pour chaque espèce concernée : bœuf et veau, mouton et agneau, chèvre et chevreau, cheval, porc, lapin et enfin volaille.

 

Le bien-être animal respecté

Le label "Viande des France" concerne à la fois les produits bruts et les viandes découpée ou hachées, ainsi que les plats cuisinés. Et plus que de garantir la provenance, le label certifie "un mode de production respectueux de l'environnement, du bien-être animal", ainsi qu'une "alimentation saine et durable" des animaux, détaille le site consacré au label.

Si le consommateur est désormais prévenu de l'origine de sa viande, le label "Viandes de France" garantit également "un respect du droit du travail".

Ce label n'est pas nouveau, précise le ministère de l'Agriculture à Metronews. Créé il y a plusieurs mois en réaction au scandale de la viande de cheval, l'étiquetage n'avait jamais vraiment été suivi. Mais après la mobilisation récente des éleveurs, une "généralisation" et une "montée en puissance" du dispositif est prévue.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles