Les éleveurs "réfléchissent" au maintien des blocages

Les éleveurs bloquent l'accès au Mont Saint-Michel depuis lundi 20 juillet.[CHARLY TRIBALLEAU / AFP]

La FDSEA du Calvados "réfléchit à maintenir les blocages" des éleveurs sur les grands axes routiers de Normandie, a indiqué mardi son président Jean-Yves Heurtin à l'issue d'une réunion avec le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll à Caen.
 

"On n'était pas là pour négocier" a indiqué de son côté le ministre avant de regagner Paris, indiquant que "l'ensemble des filières, viande porcine, viande bovine et lait" a été évoqué avec les représentants des producteurs.Un rapport très attendu du médiateur des prix agricoles devait être remis mardi en soirée au ministère.Ce rapport traite spécifiquement des prix de la viande et du rôle des intermédiaires (industrie et distribution) et ne concerne pas les prix du lait.

Mais "clairement", a estimé le ministre qui rencontrait surtout les éleveurs laitiers de Basse-Normandie, la filière est en crise : "302 à 304 euros la tonne, c'est insuffisant" a-t-il insisté. Les producteurs réclament "au minimum 30 centimes" de mieux.Le gouvernement prépare un plan d'urgence, qui doit être annoncé d'ici mercredi et la sortie du Conseil des ministres: "On y travaille", a-t-il assuré. M. Le Foll a ainsi promis de "recalibrer les aides pour qu'elles aillent aux exploitations en difficultés de trésorerie, celles qui en ont besoin. Point."

Vous aimerez aussi

Les pommes de terre n'ont pas la patate
sécheresse Les pommes de terre n'ont pas la patate
Agriculture Limoges : les agriculteurs bio en colère
Peste porcine : le ministère de l'Agriculture demande une mobilisation immédiate
Agriculture Peste porcine : mobilisation immédiate pour protéger les élevages français

Ailleurs sur le web

Derniers articles