Sécurité routière : Cazeneuve veut renforcer la répression

Le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve. [THOMAS SAMSON / AFP / ARCHIVES]

Au lendemain de l'annonce de la forte augmentation de la mortalité routière en juillet (+ 19,2%), Bernard Cazeneuve a lancé un "appel solennel à la responsabilité". Le ministre de l'Intérieur a souligné que le "volet répressif" et la "prévention" vont être renforcés. 

 

La tendance est à la hausse. Jeudi, l'Observatoire national interministériel de la sécurité routière a annoncé que la mortalité routière avait augmenté de 19,2% en juillet par rapport à l'année dernière à la même période. Une hausse qui s'inscrit dans la tendance enregistrée lors du premier semestre 2015 (1.558 morts, +0,8% par rapport au premier semestre 2014).

Pour lutter contre ce fléau, le ministre de l'Intérieur a annoncé ce vendredi 14 août que le "volet répressif" et la "prévention" vont être renforcés. De "nouvelles mesures" seront prises en ce sens lors du prochain Comité interministériel qui doit se tenir à la rentrée, a-t-il ajouté alors qu'il visitait l'hôpital Raymond Raymond-Poincaré de Garches (Hauts-de-Seine), où l'on soigne les blessés de la route.

 

Appel à la responsabilité

Mais "toutes les mesures que nous prendrons seront vaines s'il n'y a pas dans le pays une prise de conscience collective, s'il n'y a pas une volonté de changer les comportements", a souligné Bernard Cazeneuve.

"Je veux (...) lancer un appel solennel à la responsabilité (...) Je veux dire gravement à tous les gens qui doivent prendre la route qu'ils doivent être exemplaires et responsables", a-t-il lancé. "Soyez responsables, soyez irréprochables, pour le week-end à venir et pas seulement!". Qualifiant d'"insupportable et inacceptable" le nombre de personnes tuées sur les routes, le ministre de l'Intérieur a insisté, expliquant qu'"à chaque fois qu'un automobiliste prend le volant, il doit avoir à l'esprit la responsabilité civique qui lui incombe".

La "bataille de la sécurité routière" est une priorité du gouvernement, a ajouté Bernard Cazeneuve. 

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles