La SNCF développe son offre de trains et de bus low cost

Plus de OUIGO, plus de OUIBUS, c'est l'offre #OUI de la SNCF, dévoilée jeudi 3 septembre 2015. Plus de OUIGO, plus de OUIBUS, c'est l'offre #OUI de la SNCF, dévoilée jeudi 3 septembre 2015.[Jacques Demarthon / AFP/Archives]

La SNCF a présenté jeudi 3 septembre sa nouvelle offre low cost. Elle s’apprête à étendre son réseau de trains OUIGO et à renforcer sa flotte d'autocars à bas prix.

 

La SNCF mise sur les offres low cost, a-t-elle fait savoir ce jeudi 3 septembre. A partir de 2016, le réseau de trains à bas prix "OUIGO" sera étendu au nord et à l’ouest de l’Hexagone (billets à partir de 10 euros).  Huit nouvelles gares sont concernées : Tourcoing, TGV Haute Picardie, Nantes, Rennes, Le Mans, Angers, Roissy Charles de Gaulle TGV et Massy TGV (en plus de Paris, Lyon, Avignon, Aix, Marseille, Montpellier, Nîmes et Valence actuellement).

 

 

Accroissement du réseau d’autocars longue distance

Autre nouveauté annoncée ce jeudi par la SNCF, l’accroissement de son offre d’autocars longue distance. Un marché ouvert à la concurrence cet été dans le cadre de la loi Macron. Le dispositif "iDBUS" devient ainsi "OUIBUS" et va "tripler sa flotte, doubler sa taille et son offre en 2016 pour proposer 4 millions de voyages à partir de 5 euros avec 130 liaisons vers 46 destinations". "On assume à 100% que c'est l'offre low cost de la SNCF", a commenté le président de la SNCF, Guillaume Pepy, lors d'une conférence de presse ce jeudi.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles