HLM à Paris : des réticences dans le 16e

La municipalité parisienne souhaite créer 3 500 logements sociaux supplémentaires dans le 16e d'ici à 2020. [Thomas Coex / AFP]

La mairie Paris souhaite doubler la part de logements sociaux dans le 16e arrondissement. Une volonté qui est loin de faire l'unanimité.

 

Certains quartiers s’embourgeoisent, d’autres deviennent plus populaires. La mairie de Paris doit présenter ce mercredi matin un logement-témoin du projet de HLM à la gare d’Auteuil, qui prévoit 170 logements sociaux l’an prochain. Une première étape dans l’objectif de la mairie de produire 3 500 habitations de ce type dans l’arrondissement d’ici à 2020, faisant ainsi passer le taux de HLM de 3,8 % à 8 %.

 

Les "ghettos de riches" en question

Une démarche qui ne satisfait pas le sénateur UDI de Paris, Yves Pozzo di Borgo : «Au lieu de s’occuper des “ghettos de riches”, il faut faire du logement libre dans les ghettos de pauvres pour qu’il y ait de la promotion sociale.» L'élu centriste a d'ailleurs eu un vif échange sur Twitter avec Ian Brossat, l'adjoint communiste au logement.

 

 

De son côté, le maire LR du 16e, Claude Goasguen, estime ne pas être «hostile» à la création de HLM. «Mais ce n’est pas dans le 16e qu’on va attendre les 25 % de logement social. Cela doit se faire à l‘échelle de tout Paris, et on peut aussi faire beaucoup ailleurs», souligne-t-il.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles