Attentats de Paris : la capitale et sa région au ralenti

Le marché de Noël des Champs-Elysées va rester fermer jusqu'au jeudi 19 novembre. [BERTRAND GUAY / AFP]

Paris a du mal à avancer après le cauchemar. Ses habitants tentent de reprendre leur vie de tous les jours malgré les bouleversements liés aux attentats et les mesures exceptionnelles qui ont suivis, mais certains lieux vont encore rester fermés.

Le parc de Disneyland Paris gardera ses portes closes jusqu’à mercredi matin. Le Marché de Noël et la Grande Roue des Champs-Elysées ne rouvriront pour leur part que jeudi, en vertu de l’arrêté préfectoral qui interdit les manifestations sur la voie publique dans la capitale et sa région. En revanche, la tour Eiffel, l’Arc de Triomphe ou encore le Louvre devraient recommencer à accueillir des visiteurs dès aujourd’hui.

Une situation encore confuse

Ce dimanche, l’incertitude plane encore pour de nombreux lieux de divertissement. A l’issue d’une réunion plus tôt dans l'après-midi, le ministère de la Culture a indiqué que les établissements culturels publics d'Ile-de-France vont lundi à 13h, avec des dispositifs de sécurité renforcés. Mais ce n’est pas garanti pour certains musées (Orsay et quai-Branly par exemple), le lundi étant leur jour de fermeture hebdomadaire.

Concernant les salles de concerts, si des événements sont annulés ce lundi, comme le concert du rockeur Marilyn Manson au Zénith, la programmation devrait reprendre mardi. Dans les cinémas, les séances ont déjà repris, à l’exception des Gaumont Pathé, qui n'ont pas encore donné d’indication ce dimanche soir. Quant aux grands magasins ayant fermé leurs portes samedi, ils pourraient rouvrir, mais n'ont pas encore communiqué pour l'heure. 

De leur côté, les élèves vont retrouver les chemins des écoles, collèges, lycées et universités, qui ont été fermés samedi. Pour gérer leurs émotions, ils vont bénéficier d’un dispositif spécial, avec la mise en place de cellules psychologiques dans les établissements. Les voyages scolaires ainsi que les sorties occasionnelles sont néanmoins annulés jusqu’au dimanche 22 novembre.

L’ensemble des équipements municipaux (crèches, mairies d’arrondissement, marchés alimentaires, etc.) doivent également rouvrir ce lundi. Un conseil de Paris exceptionnel doit d’ailleurs se tenir ce lundi matin sur le sujet. Par ailleurs, tous les transports en commun de la région parisienne (métro, RER, gares, aéroports) fonctionnent normalement. Seule la station Oberkampf (lignes 5 et 9), proche des lieux de certaines attaques, reste close jusqu’à nouvel ordre. A noter que le trafic sera interrompu à midi pour une minute de silence.

Enfin, c’est sans doute le lieu le plus symbolique de ces événements tragiques : le Bataclan. Le co-gérant du lieu, Dominique Revert, a fait part ce dimanche de sa détermination : «bien sûr que le Bataclan va rouvrir. On va renforcer la sécurité, mais sauf nouvel arrêté, les concerts de la semaine prochaine vont avoir lieu. (...) Il ne faut pas capituler».

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles