Salah Abdeslam aurait été exfiltré par des complices en Belgique

Salah Abdeslam aurait appelé des connaissances en Belgique.[THOMAS SAMSON / AFP]

Trois jours après les attentats qui ont touché Paris, la France renoue lundi avec son quotidien. Le pays s'est figé à midi pour une minute de silence. De leur côté, les enquêteurs poursuivent leur travail d'identification des kamikazes jihadistes. François Hollande s'est adressé dans l'après-midi aux députés et sénateurs réunis en Congrès à Versailles. Suivez minute par minute les derniers événements.

21h28 : Minute de silence au Conseil de sécurité de l'Onu

Le Conseil de sécurité de l'ONU a observé lundi une minute de silence au début de sa séance, en hommage aux victimes des attentats. Auparavant, la secrétaire d'Etat britannique au Développement international Justine Greening avait réitéré «la profonde tristesse et la profonde indignation (du Conseil) devant les terribles attaques terroristes commises à Paris et qui ont coûté beaucoup de précieuses vies». 

21h20 : Salah Abdeslam aurait été exfiltré après un appel à des complices en Belgique

Selon des sources proches de l'enquête, citées par l'AFP, Salah Abdeslam, soupçonné d'être l'un des huit auteurs des attentats de Paris vendredi, a sans doute été exfiltré après un appel à des complices venus de Belgique

20h30 : la cérémonie de lancement des illuminations des Champs-Elysées annulée

En signe de solidarité avec les victimes des attentats et en raison de l’arrêté préfectoral interdisant les manifestations sur la voie publique, le Comité des Champs-Elysées a annoncé ce lundi sa décision d’annuler la cérémonie.

20h05 : 2 000 personnes se recueillent sur le Vieux-Port à Marseille

Vers 18h30, les Marseillais ont commencé à se masser sur le Vieux-Port où des gens avaient déposé par terre de nombreuses bougies ou encore tendu un drapeau français et un aux couleurs de l'arc en ciel où était inscrit paix.

19h42 : L'AP-HP lève le plan blanc

L'Assistance publique-Hôpitaux de Paris a levé le plan blanc de mobilisation maximale déclenché vendredi à 22h30 dans les 39 établissements de l'AP-HP. Depuis vendredi soir, ces hôpitaux ont pris en charge 433 personnes dans le cadre des attaques terroristes.

19h17 : François Hollande va recevoir John Kerry mardi matin

Cette rencontre avec le chef de la diplomatie américaine intervient alors que le président a annoncé lundi qu'il rencontrerait «dans les prochains jours» ses homologues russe et américain Vladimir Poutine et Barack Obama «pour unir nos forces» contre Daesh en Syrie.

19h15 : Vers un report de la prochaine journée de Ligue 1 ?

la 14e journée de Ligue 1, programmée à partir de vendredi, pourrait être reportée selon Le Parisien. Ces matchs pourront se jouer seulement si les conditions de sécurité sont maximales. Ces conditions de sécurité sont actuellement évaluées par le ministère de l’Intérieur, à qui reviendra la décision finale.

18h46 : Gare au mail malveillant intitulé «On est tous Paris»

Voici un «hoax» à ne pas prendre à la légère. En rapport avec les attentats du vendredi 13 novembre, la diffusion d'un mail d'avertissement «on est tous Paris» contiendrait un logiciel malveillant.

img_0476.jpg

© Direct Matin

18h30 : Le frère de Salah Abdeslam dit ignorer où se trouve son frère

Le frère de Salah Abdeslam, un suspect-clé des attaques terroristes de Paris visé par un mandat d'arrêt international, a assuré lundi ne pas savoir où était son frère. «C'est un garçon tout à fait normal», a affirmé Mohamed Abdeslam à Molenbeek, une commune de la région bruxelloises, quelques heures après avoir été relâché par la justice belge.

17h09 : Disneyland Paris reste fermé jusqu'à mercredi

«Nous nous associons au deuil des personnes touchées par les horribles attaques à Paris. Nos pensées sont entièrement tournées vers les personnes touchées, les familles et les proches des victimes. Par respect des trois jours de deuil national, Disneyland Paris restera fermé jusqu'à Mardi 17 Novembre 2015 (inclus)», indique le parc d'attractions dans un message publié en ligne, citant Tom Wolber, Président de Euro Disney S.A.S.

16h52 : Les parlementaires entonnent la Marseillaise

A l'issue de son discours de près d'une heure, le président a été ovationné. Les parlementaines ont ensuite chanté la Marseillaise. Resté à la tribune, le président a lui-même chanté l'hymne national, avant de quitter l'hémicycle, pour laisser place au débat

16h36 : François Hollande veut faire «évoluer» la Constitution

«Nous devons faire évoluer notre Constitution pour agir, conformément à l’Etat de droit contre le terrorisme de guerre», a affirmé le chef de l’Etat, estimant que les régimes particuliers précisés dans le texte actuels (articles 16 et 36) ne sont pas «adaptés à notre situation». «Nous sommes en guerre. Mais cette guerre d’un autre type appelle un régime constitutionnel d’état de crise», a-t-il également souligné.

16h34 : Le parlement sera saisi dès mercredi d’un projet de loi prolongeant l’état d’urgence pour trois mois

Le président a appelé les parlementaires à «le voter d’ici la fin de la semaine».

16h28 : François Hollande demande une réunion du Conseil de sécurité de l'Onu

Le chef de l'Etat a demandé une réunion du Conseil de sécurité de l'Onu «dans les meilleurs délais pour adopter une résolution marquant cette volonté commune de lutter contre le terrorisme». Et d'ajouter : «la nécessité de détruire Daesh constitue un sujet qui concerne toute la communauté internationale».

François Hollande a également indiqué qu'il rencontrerait dans les prochains jours ses homologues américain et russe, Barack Obama et Vladimir Poutine afin de parvenir à «une grande et unique coalition».

16h19 : «La France intensifiera ses opérations en Syrie», annonce François Hollande devant le Congrès

Lors de son allocution devant le Parlement réuni en Congrès, le président a indiqué que la France «poursuivra ses frappes en Syrie». «Notre démocratie a triomphé d'adversaires bien plus redoutables, en vérité, que ces lâches assassins. Notre République n'est pas à la portée de ces méprisables tueurs», a également souligné François Hollande. 

16h17 : «C’est la France entière qui était la cible des terroristes»

«Vendredi, c'est la France entière qui était la cible des terroristes », «la France qui aime la vie, la culture, le sport, la fête », a souligné François Hollande. «Mathias, Quentin, Nick, Noémie, Djamila, Hélène... »: le président a égrené des prénoms des victimes, qui représentent «la jeunesse dans toute sa diversité» et pour la plupart «n'avaient pas 30 ans».

16h15 : «Une guerre contre le terrorisme jihadiste», affirme François Hollande

La France n'est pas engagée dans une «guerre de civilisation» car les «assassins» de l'organisation État islamique «n'en ont aucune», a affirmé Hollande. «Nous sommes dans une guerre contre le terrorisme jihadiste qui menace le monde entier», a-t-il souligné. «Dans cette guerre qui a commencé il y a déjà plusieurs années, nous avons bien conscience qu'il faudra du temps et que la patience est aussi une exigence que la durée et la dureté avec laquelle nous devons combattre», a reconnu le chef de l'État.

16h10 : Ouverture de la réunion du Congrès à Versailles

Après les attentats meurtriers, François Hollande a décidé de s'exprimer devant le Congrès pour exposer sa riposte. Suivre l'intervention du chef de l'Etat en direct. Après avoir déclaré la séance ouverte, le président du Congrès Claude Bartolone a évoqué «un moment important de notre histoire». 

15h26 : Deux suspects inculpés pour «attentat terroriste» à Paris

Deux suspects ont été inculpés par la justice belge pour «attentat terroriste» à Paris a annoncé ce lundi le parquet.

15h19 : L'homme le plus recherché de France aurait été aperçu en Meurthe-et-Moselle

Selon l'Est Républicain, Salah Abdeslam aurait été aperçu vers 11h ce lundi à Dieulouard, près de Pont-à-Mousson (Meurthe-et-Moselle) dans une boulangerie. La vendeuse a alerté les autorités et le Plan Milan a été activé.

15h04 : La Tour Eiffel brillera aux couleurs de la France

La Tour Eiffel sera illuminée en bleu-blanc-rouge lundi, mardi et mercredi de 19h à 01h, a annoncé la société d'exploitation (SETE) du célèbre monument parisien.

14h59 : Daesh a d'autres attaques en préparation

«Je pense que ce n'est pas la seule opération que le groupe Etat islamique» a en préparation, «je ne considère certainement pas» ces attaques comme «un évènement isolé» a dit lundi John Brennan, directeur de la CIA, devant un cercle de réflexion à Washington.

14h57 : Arrestation en Serbie d'un migrant détenteur d'un passeport syrien identique à celui découvert à Paris

La police serbe a arrêté un migrant en possession d'un passeport syrien portant le même nom que celui découvert à Paris sur un des lieux où ont été perpétrés les attentats, a rapporté lundi le quotidien Blic.

14h39 :

Chers Amis,Aucun mot ne suffit à exprimer l'ampleur de notre chagrin.Nos pensées vont aux victimes, aux blessés et à...

Posté par Le Bataclan sur lundi 16 novembre 2015

14h36 : Marine Le Pen demande «l'arrêt immédiat de tout accueil de migrants» en France

Marine Le Pen, président du FN, a demandé lundi «l'arrêt immédiat de tout accueil de migrants» et de «leur dispersion» en France, car «un des kamikazes du Stade de France était arrivé en Grèce le 3 octobre parmi la masse des migrants».

14h09 : fin de l'opération policière à Bruxelles, aucune arrestation

Le maire de Molenbeek a annoncé la fin de l'opération policière qui se déroulait depuis 10h30 dans sa ville. Selon le parquet fédéral, cité par l'AFP, elle n'a donné lieu à aucune arrestation alors qu'elle visait précisement à l'interpellation du suspect Salah Abdeslam, recherché par toutes les polices depuis samedi soir.

13h58 : le frère d'un des kamikazes relâché à Bruxelles

Cinq personnes parmi les sept interpellées en Belgique dans le cadre de l'enquête sur les attentats meurtriers de Paris ont été relâchées, dont Mohamed Abdeslam, un frère de l'un des kamikazes. Ce dernier a été relâché "sans la moindre inculpation, ce qui veut dire qu'il n'y a pas le moindre indice contre lui" a précisé son avocate Me Nathalie Gallant. Selon RTL-TVI, les deux personnes maintenues en détention "seraient le propriétaire et le convoyeur" d'une voiture contrôlée samedi matin à Cambrai sur l'autoroute A2 en direction de la Belgique et qui a été interceptée à Molenbeek plus tard samedi.

13h39 : Boubakeur appelle à une "prière solennelle" vendredi

Le recteur de la grande mosquée de Paris Dalil Boubakeur a appelé tous les imams de France à prendre part vendredi à une "prière solennelle" en hommage aux victimes. L'ancien président du Conseil français du culte musulman (CFCM) a également demandé à refuser tout "amalgame" entre les musulmans de France et "les gens qui s'appellent musulmans, mais qui pourraient s'appeler barbares, ce serait plus juste".

13h27 : cinq terroristes déjà identifiés

Trois jours après les attaques meurtrières perpétrées à Paris et Saint-Denis, le profil des huit terroristes morts vendredi soir se précise peu à peu. Ce lundi, l’identité de deux nouveaux kamikazes ont été dévoilées.

13h08 : la police cherche à interpeller Salah Abdeslam à Molenbeek

salah.jpg

L'opération policière en cours à Bruxelles vise bien à interpeller le suspect clé Salah Abdeslam précise à l'instant le parquet fédéral de Belgique. Mais celui-ci ne précise pas si l'homme se trouve dans les leiux actuellement cernés par les forces de l'ordre.

12h52 : l'Etablissement français du sang appelle les donneurs à différer leur don

L'Etablissement français du sang (EFS), qui fait face depuis samedi à une mobilisation "jamais vue", appelle les donneurs à différer leur don à la semaine prochaine.

12h47 : 5,4 millions de personnes ont précisé sur Facebook qu'elles étaient "en sécurité”

Le "contrôle d'abscence de danger" ou safety check lancé par Facebook dans la nuit du vendredi 13 au samedi 14 novembre a été largement suivi par les utilisateurs sollicités. 5,4 millions de clics ont été recensés.

12h23 : la coalition en Syrie détruit 116 camions-citerne de Daesh

La coalition antijihadistes conduite par les Etats-Unis a détruit 116 camions-citerne utilisés par Daesh dans l'est de la Syrie, a affirmé lundi le Pentagone.

12h11 : Ankara avait prévenu Paris au sujet de l'un des kamikazes

L’inquiétante radicalisation dont faisait l’objet Omar Ismaïl Mostefaï, l’un des assaillants tué vendredi 13 novembre au Bataclan, avait été signalée deux fois en un an par les autorités turques à Paris.

12h01 : une minute de silence dans toute la France

La France s'est figée lundi à 12h pour une minute de silence en hommage aux victimes des attentats.  La RATP a interrompu son trafic durant une minute sur l'ensemble des réseaux parisiens de bus, tramways, métros et RER. Dans les trains, des annonces ont été faites en gare et dans les wagons pour inviter le personnel et les voyageurs à se recueillir.

11h27 : une opération de police en Belgique viserait Salah Abdeslam

La police belge a lancé une nouvelle opération massive ce matin dans la commune bruxelloise de Molenbeek, d'où sont originaires plusieurs suspects des attentats de Paris. Le parquet fédéral belge s'est refusé au moindre commentaire. Plusieurs perquisitions et arrestations ont déjà été effectées depuis samedi dans ce quartier populaire à forte population immigrée. RTL info a annoncé son arrestation avant de se dédire.

11h12 : 104 personnes assignées à résidence

Dans le cadre de l'état d'urgence, Bernard Cazeneuve a indiqué que 104 assignations à résidence avaient été prononcées et 168 perquisitions administratives menées. Ces perquisition ont débouché sur 23 interpellations et 31 armes ont été saisies.

11h03 : les derniers éléments de l'enquête

L’enquête ouverte par les autorités policières après les attentats se poursuit. Voici les nouveaux éléments mis à jour ce lundi 16 novembre.

10h59 : comment la minute de silence va-t-elle être observée ?

Les employeurs sont invités à permettre à leurs salariés de participer à la minute de silence à 12h.

10h43 : quatre gardes à vues à Toulouse

Quatre personnes ont été placées en garde à vue, après une perquisition conduite par le RAID dans le cadre de l'état d'urgence, dans la nuit de dimanche à lundi, dans un quartier toulousain où a vécu Mohamed Merah. Cette opération de prévention n'est pas directement liée à l'enquête sur les attentats de Paris

10h07 : deux nouveaux kamikazes identifiés

Le premier est un des kamikazes du Stade de France, près duquel un passeport syrien au nom de Ahmad Al Mohammad avait été retrouvé, le second un kamikaze du Bataclan, Samy Amimour, 28 ans, né à Paris et originaire de Drancy. Mis en examen en octobre 2012 pour association de malfaiteurs terroriste, Samy Amimour avait violé son contrôle judiciaire à l'automne 2013 et un mandat d'arrêt international était délivré contre lui. Le parquet a par ailleurs indiqué que trois proches d'un des nouveaux kamikazes identifiés étaient actuellement en garde à vue.

09h26 : les manifestations en marge de la COP 21 sans doutes annulées

Le Premier ministre Manuel Valls a annoncé que la COP21 à Paris serait "réduite à la négociation" et que les "concerts et manifestations festives" annexes "seraient sans aucun doute annulés".

08h58 : sept attentats évités "sur les six derniers mois" au Royaume-Uni

Le Premier ministre britannique, David Cameron, a jugé lundi que les attaques perpétrées vendredi à Paris "auraient pu avoir lieu" au Royaume-Uni, "sept attentats" ayant été évités au cours des six derniers mois dans le pays.

08h22 : Plus de 150 perquisitions administratives ont été menées

Les perquisitions cette nuit ont donné lieu à cinq interpellations à Lyon et à la saisie de plusieurs armes dont un lance-roquettes. Selon Manuel Valls, près de 150 perquisitions ont été menées dans la nuit.

08h04 : pour Valls des opérations se préparent "en France et dans d'autres pays européens"

valls630.jpg

Sur RTL, le premier Ministre a mis en garde contre de "nouvelles répliques" dans "les jours qui viennent, dans les semaines qui viennent". "Nous allons vivre longtemps avec cette menace" selon lui. Concernant la riposte de la France, Manuel Valls a indiqué que face à la "guerre" contre le terrorisme, "nous n'écartons aucune solution". 

07h52 : Hollande à la Sorbonne

François Hollande se rendra lundi midi à l'université de la Sorbonne, à Paris, pour y observer la minute de silence en hommage aux victimes des attentats de vendredi.

07h28 : trois personnes placées en garde à vue

Au moins trois personnes ont été placées en garde à vue, après une perquisition conduite dans le cadre de l'état d'urgence, dans la nuit de dimanche à lundi, dans un quartier toulousain où a vécu Mohamed Merah.

07h15 : Hollande va s'exprimer pour la première fois devant le Congrès

Face aux attentats les plus meurtriers jamais commis en France, François Hollande a choisi de s'exprimer pour la première fois lundi après-midi devant le Congrès à Versailles pour exposer sa riposte, incluant un état d'urgence de trois mois, et tenter de maintenir une "union nationale" fragile. C'est la deuxième fois qu'un président de la République s'exprimera devant les parlementaires depuis la réforme de 2009.

06h53 : écoles et musées rouvrent

En région parisienne, les écoles fermées samedi rouvrent lundi matin, avant les musées, salles de spectacle et autres établissements culturels à 13h.

06h32 : les drapeaux américains en berne

Les drapeaux américains seront mis en berne à la Maison Blanche et sur d'autres bâtiments officiels à travers le pays et à l'étranger, et ce jusqu'au coucher du soleil jeudi, afin de rendre hommage aux victimes des attentats de Paris.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles