Attentats de Paris : la une de Charlie Hebdo rend hommage aux victimes

«Ils ont les armes. On les emmerde, on a le champagne !», titre mercredi 18 novembre Charlie Hebdo.[MIGUEL MEDINA/AFP]

Attendue et scrutée, la une de l’hebdomadaire satirique Charlie Hebdo à paraître mercredi 18 novembre est consacrée aux attaques terroristes survenues le 13 novembre à Paris et Saint-Denis.

En guise de pied de nez aux jihadistes, la dessinatrice Coco a peint, sur un fond rouge, un homme criblé de balles, bouteille de champagne dans la main droite, un verre dans l’autre. Le vin effervescent qu’il ingurgite, s’évacue de son corps par six trous résultant des violents impacts dont il a été la victime. Le dessin est entouré d’un message clair destiné aux auteurs et aux commanditaires des attentats de Paris : «Ils ont les armes. On les emmerde, on a le champagne !».

L’édito, signé Riss, qui suit, fait également figure de réponse directe aux attaques du 13 novembre. «Du sang et des larmes, prophétisait Churchill. Nous y sommes. Sans s’en apercevoir, les Parisiens de 2015 sont un peu devenus des Londoniens de 1940, déterminés à ne pas céder, ni à la peur ni à la résignation, quoi qu’il leur arrive sur le coin de la figure», écrit-il.  

Le 7 janvier dernier, la rédaction de Charlie Hebdo avait été ciblée par les frères Kouachi qui avaient tué douze personnes dont deux policiers. Le 14 janvier, le journal avait consacré sa une à l’attaque dont il venait de faire l’objet. Croqué par Luz, Mahomet apparaissait en déclarant : « Je suis Charlie ». « Tout est pardonné », avait titré ce jour-là Charlie Hebdo.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles