Les policiers pourront être armés en permanence

Cette instruction autorise implicitement aux fonctionnaires de police à utiliser leur arme à feu, même sans porter de gilet pare-balles.

Alors que l’état d’urgence doit être prochainement prolongé de trois mois «à compter du 26 novembre» par les députés, une instruction émanant de la direction générale de la police nationale (DGPN) autorise désormais les policiers à porter leur arme hors service et, a fortiori, à en faire usage.

Pour cela, le document mentionne trois conditions : détenir un brassard de police sur soi «pour éviter toute confusion», avoir fait au minimum une séance de tir réglementaire et avoir avisé sa hiérarchie.

Cette instruction, mise en place durant toute la période d'état d'urgence, autorise implicitement aux fonctionnaires de police à utiliser leur arme à feu, même sans porter de gilet pare-balles. Après les attaques de Paris, le directeur général de la police nationale Jean-Marc Falcone avait pourtant envoyé un télégramme à ses services rappelant que le port d’arme «impliquait systématiquement le port du gilet pare-balles».

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles