État d'urgence : 1.233 perquisitions depuis le 13 novembre

Le ministre de l'Interérieur Bernard Cazeneuve et le président du CFCM Anouar Kbibech lors d'une conférence de presse à Paris, le 24 novembre 2015 [ALAIN JOCARD / AFP] Le ministre de l'Interérieur Bernard Cazeneuve et le président du CFCM Anouar Kbibech lors d'une conférence de presse à Paris, le 24 novembre 2015 [ALAIN JOCARD / AFP]

1.233 perquisitions ont été menées dans le cadre de l'état d'urgence décrété après les attentats de Paris et Saint-Denis, conduisant à 165 interpellations et à la saisie de 230 armes, a annoncé mardi Bernard Cazeneuve à l'Assemblée nationale.

Depuis l'entrée en vigueur de l'état d'urgence dans la nuit du 13 au 14 novembre, près de la moitié des 230 armes récupérées "sont des armes longues et des armes de guerre, ce qui témoigne de l'efficacité des perquisitions qui ont été conduites pour mettre hors d'état de nuire des individus", a dit le ministre, lors des questions au gouvernement à l'Assemblée. Il a également annoncé que, sur les 165 interpellations, 124 gardes à vue ont été menées dans ce cadre.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles