La vente d'alcool interdite le soir dans le Nord pendant l'état d'urgence

L'arrêté vise « à limiter les troubles à l’ordre public et à ne pas disperser les forces de l’ordre sur des missions liées à la consommation excessive d’alcool ».[CC / Anbiist / Pixabay]

C’est un des effets de l’état d’urgence décrété depuis le 14 novembre. La préfecture du Nord a interdit par arrêté la vente et la consommation d’alcool sur la voie publique le soir.

La mesure n’est pas passée inaperçue sur les réseaux sociaux. Dans le Nord, les commerçants se plaignent de la mesure qui s’applique tous les jours de 20h à 8h le lendemain matin. Enfreindre cette disposition est passible d'une amende de 150 euros. L’arrêté prohibe aussi la détention d’alcool sur la voie publique, ainsi que la consommation de toute autre boisson dans une bouteille en verre.

La mesure n'a néanmoins rien d'inédit. De nombreux quartiers de Paris sont concernés depuis longtemps par de telles prescriptions, notamment Pigalle. Le ville de Rennes également est concernée. La taille du territoire sur lequel la disposition s’applique, un département entier, en fait en revanche un cas plus plus singulier.

Le préfet a justifié son arrêté en expliquant qu’il visait « à limiter les troubles à l’ordre public et à ne pas disperser les forces de l’ordre sur des missions liées à la consommation excessive d’alcool ». Cette interdiction devrait durer le temps de l’état d’urgence, c’est à dire jusqu’au 26 février 2016.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles