Français et Russes vont coordonner leurs frappes contre Daesh

«Bachar al-Assad n'a pas sa place dans la Syrie» de demain, a déclaré François Hollande.[YURI KADOBNOV / AFP]

Salah Abdeslam et Mohamed Abrini étaient toujours activement recherchés jeudi dans le cadre de l'enquête sur les attentats de Paris. Bruxelles a abaissé son niveau d'alerte. Sur le front diplomatique, François Hollande a rencontré Mateo Renzi et s'est entretenu à Moscou avec Vladimir Poutine. L'Allemagne a proposé de déployer une frégate ainsi que des avions de reconnaissance et de ravitaillement pour participer à la lutte contre Daesh en Syrie.

20h46 : Français et Russes vont coordonner leurs frappes contre Daesh

La France et la Russie vont «coordonner» leurs frappes contre Daesh, a déclaré François Hollande depuis Moscou. «Bachar al-Assad n'a pas sa place dans la Syrie» de demain, a-t-il ajouté.

18h52 : Berlin propose à la France une frégate et des avions de reconnaissance

L'Allemagne propose à la France de déployer une frégate ainsi que des avions de reconnaissance et de ravitaillement pour participer à la lutte contre Daesh en Syrie : "Nous pouvons fournir trois composants : une protection, de la reconnaissance et de la logistique", a indiqué la ministre allemande de la Défense, Ursula von der Leyen, précisant que la "protection" du porte-avions Charles de Gaulle pouvait être assurée par une frégate, la "reconnaissance" par un satellite et des avions Tornado et la "logistique" par des appareils ravitailleurs.

18h17 : Poutine : "nous sommes prêts à coopérer"

Vladimir Poutine s'est dit prêt à coopérer dans la lutte antiterroriste en Syrie, en réponse à François Hollande qui appelait de ses voeux une "coalition large" contre Daesh.  "Nous pensons que cette coalition est absolument nécessaire et c'est là que nos positions coïncident", a déclaré Vladimir Poutine, citant la nécessité d'"unir les efforts dans la lutte contre un mal commun".

17h27 : Hollande est arrivé en Russie

François Hollande est arrivé à Moscou, où il doit rencontrer son homologue russe Vladimir Poutine pour tenter de rapprocher les positions russes et américaines sur la Syrie et la lutte contre Daesh. Il est accompagné des ministres Jean-Yves Le Drian (Défense) et Laurent Fabius (Affaires étrangères).

17h22 : Le niveau de menace terroriste abaissé d'un cran à Bruxelles

L'Organe belge de coordination pour l'analyse de la menace (Ocam) a abaissé d'un cran le niveau de la menace terroriste à Bruxelles, la faisant passer de 4, son niveau maximum instauré samedi dernier, à 3. Le niveau 3 correspond à une menace "possible et vraisemblable".

16h50 : Fin de l'alerte à la Grande mosquée de Bruxelles

La Grande mosquée de Bruxelles a été évacuée pendant quelques heures après la découverte d'une poudre suspecte, qui s'est révélée être de la farine. Le dispositif de sécurité a été levé peu avant 16h.

16h35 : l'Allemagne pourrait engager des avions de reconnaissance en Syrie

L'Allemagne devrait renforcer son aide à la coalition internationale contre Daeh en engageant des avions de reconnaissance en Syrie, a affirmé un responsable du parti d'Angela Merkel. La chancelière s'entretient cet après-midi avec ses ministres liés aux questions de sécurité. Le gouvernement n'a pour sa part pas encore confirmé l'envoi d'une telle mission ni à quelles conditions.

14h33 : Une "alerte anthrax" dans une mosquée de Bruxelles

Les médias belges rapportent une "alerte anthrax" à la Grande Mosquée de Bruxelles. Des enveloppes contenant de la poudre blanche de nature indéterminée auraient été retrouvées selon eux. L'édifice a été entourée d'un périmètre de sécurité et onze personnes ont été décontaminées de manière préventive. Anthrax, produit chimique, ou explosif, une porte-parole des pompiers présents sur place indique n'exclure aucune hypothèse quandt au contenu du paquet suspect. Les analyses devraient prendre au moins six heures, selon les pompiers, mais peut-être deux ou trois jours selon la police.

14h19 : Valls fera un point tous les 15 jours

Manuel Valls réunira mardi à Matignon les responsables parlementaires pour un premier point sur la prolongation de l'état d'urgence après les attentats, a indiqué jeudi l'entourage du Premier ministre, confirmant une information du Lab Europe 1. Ce "point de situation après les attentats du 13 novembre", programmé à 16h30, aura lieu tous les 15 jours à Matignon, comme l'avait annoncé dès mardi un député PS, Hugues Fourage.

14h11 : Deux familles de victimes des attentats n'iront pas à l'hommage national

Le père d'une des victimes de l'attentat du 13 novembre au Bataclan, Jean-Marie de Peretti, a annoncé qu'il ne se rendrait pas à l'hommage national organisé vendredi. Un choix déjà fait par Emmanuelle Prévost, la soeur de François-Xavier Prévost, tué lui aussi dans la salle de spectacle. François Hollande doit prononcer un discours lors de cette cérémonie officielle, qui aura lieu dans la cour des Invalides, devant les familles des victimes et les blessés.

13h29 : Démantèlement au Maroc d'une cellule liée à Daesh

Le ministère marocain de l'Intérieur a annoncé jeudi le démantèlement d'une «cellule terroriste» dont les membres sont liés au groupe extrémiste et planifiaient des attentats.

12h34 : Abaaoud, les frères Abdeslam et Abrini signalés en juin 2015

Quatre des hommes soupçonnés d'avoir joué un rôle-clé dans les attentats de Paris, Abdelhamid Abaaoud, Brahim et Salah Abdeslam et Mohamed Abrini, figuraient sur une liste de 85 personnes «radicalisées» transmises par les services de renseignement belges à la commune de Molenbeek, a-t-on appris jeudi auprès des autorités locales.

11h41 : Les déplacements de supporters interdits ce week-end en Ligue 1 et Ligue 2

Les déplacements de supporters seront de nouveau interdits ce week-end dans les championnats de Ligue 1 et de Ligue 2, a annoncé le ministère de l'Intérieur. Ces déplacements avaient déjà été interdits le week-end dernier.

11h00 : Les attentats n'auront d'impact économique «que si les Français baissent la tête», selon Michel Sapin

Le ministre des Finances a jugé «très difficile» de mesurer l'impact des attentats sur la croissance économique, estimant que ces derniers n'auraient d'effet «que si les Français baissent la tête».

10h54 : David Cameron défend les frappes contre Daesh devant les députés

Le Premier ministre britannique David Cameron a défendu des frappes contre Daesh en Syrie dans une réponse à un rapport parlementaire jeudi, soulignant que le Royaume-Uni ne pouvait pas «sous-traiter sa sécurité à d'autres pays».

 

7h11 : Le pape dénonce la radicalisation et la violence au nom de Dieu

Au Kenya, le pape François a très fermement condamné la radicalisation des jeunes qui sont «rendus extrémistes» pour commettre des «attaques barbares» injustifiables au nom de Dieu, appelant musulmans, protestants et catholiques à résister ensemble.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles