Les Français exposés aux nuisances sonores

36 % des Français se disent gênés par les bruits extérieurs [© BERTRAND GUAY / AFP]

Une étude révèle que les habitants des grandes villes se sentent très exposés au bruit. Sans surprise, Paris campe la première place du podium.

Le sondage, publié mercredi dans Le Parisien, a été réalisé auprès de 8 800 adultes habitant 47 grandes villes de 11 pays différents par GfK Eurisko. Il révèle que les nuisances sonores sont omniprésentes dans la vie quotidienne des citadins. 36 % des Français se disent ainsi gênés par les bruits extérieurs.

Dans les quatre villes françaises étudiées, Paris est la plus exposée. Suivent ensuite Marseille, Lyon et Toulouse.

Les personnes interrogées ont coché une liste passant en revue tous les bruits qu'ils pouvaient entendre dans une journée «classique». Résultat : le bruit qui gêne le plus les parisiens est la circulation routière (42 %), devant les conversations (40 %), les transports publics (35 %), le bruit des voisins (23 %), des sirènes (22 %) et des enfants (20 %).

Des conséquences sur la santé

Seulement, les nuisances sonores auraient des effets néfastes sur la santé des habitants. En mars, un rapport de l'agence européenne pour l'environnement estimait que la pollution sonore était à l'origine de 10 000 morts par an en Europe. 

Car, sans que l'on s'en rende compte, le bruit ambiant provoque un stress important sur l'organisme. Ainsi, 33 % des sondés qui se disent le plus exposés aux nuisances sonores déclarent souffrir de troubles de l'humeur. 

Parmi les villes europénnes les plus bruyantes, Paris arrive en deuxième position, juste derrière Naples (Italie). Les métropoles les plus touchées par ce phénomène sont New-York (Etats-Unis), Cologne (Allemagne), Bruxelles (Belgique), Utrecht (Pays-Bas), Leeds (Royaume-Uni) et Brisbane (Australie).

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles