Tout savoir sur les vacances de Noël des Français

La voiture sera le moyen de transport des deux-tiers des partants. La voiture sera le moyen de transport des deux-tiers des partants.[PHILIPPE MERLE / AFP]

Le baromètre Mondial Assistance d'OpinionWay passe en revue les intentions des Français pour les vacances de fin d'année. Les départs, peu nombreux, se feront principalement dans l'Hexagone. Avec un budget serré. 

Une légère baisse des intention de départs

La volonté de partir des Français est stable par rapport à l'an dernier à la même époque (17 % en 2014). La principale raison invoquée est tout simplement l'habitude, puisque 47 % des personnes interrogées indiquent ne jamais partir à cette période de l'année. Mais il y a aussi le manque d'argent : 33 % des Français estiment en manquer, et 27 % préfèrent mettre leurs économies dans autre chose. D'autres n'ont pas assez de jours à poser pour aller s'aérer (11 % déclarent ne pas avoir suffisamment de congés), ou sont freinés par la météo (8%). Enfin, 6 % de la population ne partira pas... faute de pouvoir trouver quelqu'un avec qui partir. 

Un budget revu à la baisse

Pouvoir d'achat en berne oblige, le budget prévu par les partants sera réduit au minimum, estimé à 657 euros par foyer. Ce total n'a cessé de décroître depuis quatre ans, puisqu'il était de 926 euros en 2011, 783 euros en 2012, 892 euros en 2013 et 831 euros en 2014. 

Destination Hexagone

Le contexte international actuel a sans doute joué. Contrairement à l'an dernier, où les départs à l'étranger étaient en hausse (+ 11 points par rapport à 2014), le choix de rester en France augmente fortement : 87 % des vacanciers ne quitteront pas les frontières. L'Europe sera privilégiée par 7 % des partants. Les autres continents attireront quant à eux 1% des foyers. 

Un petit air de campagne

Interrogés sur l'environnement qu'ils vont rejoindre pour les fêtes, les vacanciers indiquent que la campagne sera privilégiée (25 %, comme en 2014). On retrouve, derrière, la montagne (22 % contre 19 % en 2014), le bord de mer (21 % contre 18 %), et la ville (19 % contre 21 %). 

La voiture comme première solution

Reste à savoir comment les Français comptent rejoindre leur lieu de vacances à Noël. La voiture sera le moyen de transport privilégié (63 %), devant le train (20 %), l'avion (17 %) ou encore le car (5 %) et le bateau (4 %). 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles