Lettres au Père Noël : entre rêves, jouets et empathie

Le "secrétariat du Père Noël"  met les bouchées doubles pour répondre à un million de lettres le 18 décembre 2015 à Libourne [NICOLAS TUCAT / AFP] Le "secrétariat du Père Noël" met les bouchées doubles pour répondre à un million de lettres le 18 décembre 2015 à Libourne [NICOLAS TUCAT / AFP]

A quatre jours de la fermeture, le "secrétariat du Père Noël" à Libourne (Gironde) met les bouchées doubles pour répondre à des million de lettres.

Comme toujours il y a les lettres gaies, et celles, plus tristes, qui demandent du réconfort après une année qu'on sent douloureuse, ou simplement "un peu plus de temps pour mes parents qui n'en ont jamais...". Il y a les lettres créatives, travaillées, avec force dessins, coloriages, pliages, et celles un poil paresseuses, simple accumulation de collages de jouets découpés dans des magazines. Prix inclus.

Des employées du  "secrétariat du Père Noël" le 18 décembre 2015 à Libourne [NICOLAS TUCAT / AFP]
Photo
ci-dessus
Des employées du "secrétariat du Père Noël" le 18 décembre 2015 à Libourne

Beaucoup sont touchantes, dans la contorsion enfantine pour expliquer qu'un cadeau est, somme toute, mérité, même si l'on n'a guère été parfait. "Je ne suis pas trop sage mais je fais des efforts. Il y a des jours où j'y arrive et d'autres où c'est difficile...", avoue Luca.

Et puis cette année, il y a eu, dans nombre de missives venant de l'étranger, une attention, des mots, "très solidaires par rapport à ce qui s'est passé le 13 novembre à Paris. Des expressions de sympathie, de courage, des pensées", explique Virginie, 39 ans, affectée au "desk international" du secrétariat du Père Noël. Une ruche qui rassemble depuis un mois près de 60 postiers "lutins", entre permanents volontaires et renforts intérimaires.

Des lettres arrivées au  "secrétariat du Père Noël" le 18 décembre 2015 à Libourne [NICOLAS TUCAT / AFP]
Photo
ci-dessus
Des lettres arrivées au "secrétariat du Père Noël" le 18 décembre 2015 à Libourne

"Prière pour Paris, Paix dans le monde", souhaite ainsi une carte de Vianna, Taïwan, en forme de drapeau français colorié. "J'adresse ma pitié et ma condoléance (sic) pour les victimes du 13 novembre", écrit Michelle, 15 ans, elle aussi de Taïwan. Une autre carte venue d'Asie offre un bijou de papier, une Tour Eiffel miniature en relief, en bleu, blanc, rouge.

L'étranger est toujours très représenté dans le flot postal (plus d'1,2 million de lettres l'an dernier et près de 125.000 courriels de 140 pays) adressé au Père Noël, qui atterrit à son secrétariat, ouvert chaque hiver depuis 1962, à Libourne.

Pourquoi Libourne ? Car son siège du "Service Clients Courrier", dit aussi "Centre postal de la 2e chance" pour colis ou lettres perdues, sans adresse identifiable, abrite 150 postiers spécialisés, tous dotés d'une "habilitation renforcée".

Le "secrétariat du Père Noël"  met les bouchées doubles pour répondre à un million de lettres le 18 décembre 2015 à Libourne [NICOLAS TUCAT / AFP]
Photo
ci-dessus
Le "secrétariat du Père Noël" met les bouchées doubles pour répondre à un million de lettres le 18 décembre 2015 à Libourne. [NICOLAS TUCAT / AFP]

Elle leur permet d'enquêter et d'ouvrir un colis pour tenter de remettre sur la bonne voie les courriers perdus dans les limbes. "Pôle Nord", "Route du Ciel" ou "Rue des Nuages": les lettres adressées au Père Noël tombent d'une certaine façon dans cette catégorie...

L'Asie - Taïwan et la Corée notamment - mais aussi l'Europe de l'Est, la Russie particulièrement, comptent parmi les correspondants assidus. Par francophilie ou parce que le courrier au Père Noël tient parfois de l'exercice de français dans les écoles, estime la Poste.

"Les lettres venues de loin sont plus soignées, plus créatives, plus généreuses", assure Marie 36 ans. Avec des cadeaux, ici un peu de thé de Chine, là un porte-bonheur, des voeux de bonne santé, et pour toute attente une simple réponse ou une bénédiction. "On sent au-delà du Père Noël, beaucoup d'amour pour la France."

Une employée du "secrétariat du Père Noël" répond à une lettre le 18 décembre 2015 à Libourne [NICOLAS TUCAT / AFP]
Photo
ci-dessus
Une employée du "secrétariat du Père Noël" répond à une lettre le 18 décembre 2015 à Libourne. [NICOLAS TUCAT / AFP]

Le Père Noël libournais n'est, bien sûr, pas tenu responsable de la livraison des cadeaux. Mais il considère que répondre à tous - lettre standard mais adresse manuscrite - est une de ses "missions de service public".

"Du moins quand on nous donne une adresse", insiste Martine, sept hivers au service du Père Noël et à trois jours de la retraite, la hotte remplie de souvenirs.Souvenirs cocasses, "comme ce garçon qui envoya les clefs de voiture de son papa pour que le Père Noël en offre une neuve", et d'autres, "les plus touchants car les plus tristes, là où notre réponse compte et amène un peu de magie".

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles