Les mesures de Hollande pour faire baisser le chômage

Le président François Hollande, le 16 janvier 2016 à Tulle [GEORGES GOBET / POOL/AFP]

François Hollande a détaillé lundi les modalités de son plan d'"urgence" contre le chômage, pour lequel la France va dépenser "plus de deux milliards d'euros", annonçant notamment une prime à l'embauche de 2.000 euros pour les PME.

Le président de la République a effectué une série d'annonces devant les acteurs de l'entreprise et de l'emploi ainsi que les principaux leaders syndicaux et patronaux présents au Conseil économique, social et environnemental (Cese). L'emploi "est la seule question qui vaille au-delà de la sécurité des Français", a déclaré le chef de l'État qui a évoqué pêle mêle un milliard d'euros pour le plan de formation de 500.000 chômeurs supplémentaires en 2016 et l'annonce de 50.000 contrats de professionnalisation.

Les entreprises de moins de 250 salariés percevront une prime immédiate de 2.000 euros par an pour toute embauche en CDI ou en CDD de plus de 6 mois de salariés rémunérés jusqu'à 1,3 Smic, a-t-il annoncé. Cette somme de 2.000 euros "représente le reliquat des cotisations patronales une fois pris en compte l'ensemble des allègements de charges" dont elles bénéficient, notamment du Pacte de responsabilité, a-t-il précisé. "Effectif dès aujourd'hui", "ce dispositif est établi pour une durée de 2 ans", "le temps du basculement du CICE en baisse définitive de charges", a-t-il ajouté.

 

À suivre aussi

Le Tour de France : une étape incontournable sous la Ve République
présidence Le Tour de France, une étape incontournable sous la Ve République
naissance François Hollande et Ségolène Royal grands-parents
Le chef Raoni sera reçu jeudi 16 mai à l'Elysée.
Portraits Tout savoir sur le chef indien Raoni

Ailleurs sur le web

Derniers articles