Loi Travail : la motion de censure est rejetée

Le député LR Christian Jacob avait appelé les députés à voter la motion déposée par la droite et le centre. [© GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP]

L'Assemblée Nationale n'a pas adopté la motion de censure déposée par LR et l'UDI.

La majorité absolue (288 voix) n'a pas été atteinte. La motion de censure de la droite et du centre a ainsi été rejetée, ce jeudi par l'Assemblée Nationale, qui s'est prononcée à 246 voix pour. Par conséquent, le projet de loi El Khomri est adopté en première lecture. 

Elle avait été déposée par l'opposition en réaction, comme le permet la Constitution, à l'usage de l'article 49.3 par le gouvernement, mardi, afin de faire adopter la loi travail.

A lire aussi : Myriam El Khomri : «J'assume cette loi à 100 %»

Avant le vote, le chef de file des députés de droite, Christian Jacob (LR), avait appelé à «mettre fin, et vite» à «l'aventure» d'un pouvoir «en perdition» et d'un quinquennat où François Hollande aura, selon lui, «ruiné la France, trahi les siens».

De son côté, Manuel Valls s'est frontalement attaqués aux frondeurs du PS, qui ont tenté mercredi, en vain, de monter une motion de censure de gauche contre le gouvernement. «Je ne laisserai pas détruire la gauche de gouvernement. Le temps de la clarification est venu», a ainsi fustigé le Premier ministre devant un hémicycle essentiellement rempli de députés de l'opposition. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles