Saint-Etienne-du-Rouvray : les terroristes se sont enregistrés

Parvenue à s'enfuir, c'est Soeur Danielle qui donnera l'alerte. [CHARLY TRIBALLEAU / AFP]

Sœur Danielle était dans l’église de Saint-Etienne du Rouvray lorsque les deux terroristes ont fait irruption. Elle rapporte que les assaillants se sont enregistrés pendant le drame.

Interrogée par France 2 quelques heures après l’attaque, elle témoigne de la «peur» qu’elle a ressentie : «quand je les ai vus rentrer, je me suis dit que c’était fini».

A lire aussi : Daesh avait appelé à attaquer les églises

Sœur Danielle a ensuite assisté à l’acharnement des assaillants sur le prêtre, l’obligeant à se mettre à genoux, malgré ses tentatives pour se défendre. Sur RMC, elle décrit la façon dont les terroristes ont «mis en scène» l’assassinat du père Jacques Hamel, regroupant toutes les personnes présentes dans l’église devant l’autel. «Ils se sont enregistrés. Ils ont fait un peu comme un sermon autour de l’autel en arabe», raconte-t-elle.

En découvrant le couteau tenu par l’un des terroristes, elle comprend que «quelque chose va se passer».

Parvenue à s'enfuir, elle donne l'alerte

Profitant de leur inattention, Sœur Danielle est ensuite parvenue à prendre la fuite juste avant que le père ne soit égorgé par les terroristes. C’est elle qui donnera l’alerte aux autorités. «Je suis partie en courant et j’ai arrêté la première voiture. Le conducteur a appelé la police, et ça a été très vite», explique-t-elle à France 2. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles