Les ventes de burkini en hausse de 200%

Le burkini est devenu à la mode depuis son interdiction sur des plages françaises. [FETHI BELAID / AFP]

Les ventes en ligne de burkini ont augmenté de 200% au cours des dernières semaines, a fait savoir Aheda Zanetti, la créatrice du vêtement, interrogée par la BBC. 

Selon cette Australienne d'origine libanaise, le burkini a profité de la médiatisation faite autour de son interdiciton sur plusieurs plages françaises. Et le scandale suscité par la photo d'une musulmane forcée de se déshabiller sur la plage par la police car elle portait un voile et n'était pas assez dénudée ne devrait qu'amplifier le phénomène. 

A lire aussi : Tout savoir sur le burkini

«Aucun homme n'a le droit de nous dire ce que nous devons porter»

Aheda Zanetti, une Australienne d'origine libanaise résidant à Sydney, a rappellé lors d'une interview au média britannique ce que signifiait à ses yeux le burkini, et pourquoi elle l'avait crée. «Je sais ce que siginifie le hijab. Je sais ce que signifie le voile. Je sais ce que signifie l'Islam. Et je sais qui je suis», rappelle-t-elle, avant d'expliquer qu'elle avait crée le burkini afin que les musulmanes australiennes puissent elles aussi se rendre sur la plage et participer aux diverses activités qu'on y trouve de manière confortable.

«Je souhaite que mes filles aient la liberté de choisir. Je m'en fiche si elles veulent porter un bikini. C'est leur choix. Aucun homme n'a le droit de nous dire ce que nous devons porter». Selon Aheda Zanetti, l'idée du burkini a également été inspirée par la loi sur le voile à l'école en France. 

Cette hausse récente des ventes de burkini en ligne confirme une tendance plus vaste. La chaîne de magasins britannique Marks & Spencer, qui vend le burkini au Royaume-Uni depuis le mois de mars, a ainsi annoncé cette semaine être en rupture de stocks

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles