Paris : le Stif ne veut pas du métro de nuit

Le syndicat affirme que les déplacements nocturnes ne représentent, tous moyens de transports confondus, que 5 à 9% des déplacements quotidiens en IDF.[LOIC VENANCE / AFP]

Le Syndicat des Transports en Ile-de-France (Stif) a publié vendredi une étude dans laquelle il met en doute la nécessité d’un métro parisien ouvert 24h sur 24.

Réclamée par la maire de Paris Anne Hidalgo et la présidente de l’Ile-de-France Valérie Pécresse, la mesure pourrait ne jamais voir le jour. C’est en tout cas ce que préconise le Stif qui explique pourquoi il n’est pas souhaitable d’étendre les horaires de service des métros et RER franciliens.

A lire aussi : Paris : la ligne 14 sera bien prolongée jusqu'à Orly

Se basant sur une enquête datant de 2010, le syndicat affirme que les déplacements nocturnes – de 21h à 6h du matin – ne représentent, tous moyens de transports confondus, que 5 à 9% des déplacements quotidiens en Ile-de-France, avec un pic le samedi soir. Durant cette soirée, les voyages en transports en commun, ouverts jusqu’à 2h15 le samedi depuis 2006, s'élèvent à 15% des déplacements, la plupart se déroulant avant 2h du matin.

Un coût de 100 millions d'euros par an

Un autre point soulevé par le Stif concerne les réticences de la RATP et de la SNCF. «Toute augmentation d’offre la nuit, à moyen terme, serait fortement contrainte en raison du plan de modernisation sans précédent engagé sur le réseau», précise l’étude, évoquant 400 chantiers par nuit sur le réseau RATP.  

A lire aussi : Supermetro : les travaux sont lancés

Coûteuse (100 millions d’euros par an), contraignante et peu pertinente, la mesure prend du plomb dans l’aile. Difficile donc d’imaginer un métro de nuit, comme cela a été instauré cet été à Londres. Le Stif préconise plutôt le développement du réseau de bus de nuit Noctilien avec l’ouverture de nouvelles lignes et une augmentation de la fréquence. 10 à 50 millions d’euros par an devraient toutefois être mobilisés.

Les Franciliens devront donc se contenter de ce qu'ils ont actuellement : une ouverture exceptionnelle du métro toute la nuit pour des événements particuliers comme le réveillon de la Saint-Sylvestre ou la Nuit Blanche.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles