Marseille : la ville se bat contre des millions de rats

La mairie a décidé de prendre ses dispositions pour lutter contre ces rongeurs. [MEHDI FEDOUACH / AFP]

Les rats sont devenus, en l’espace de quelques années, un réel fléau à Marseille. Ils ont envahi les rues, jusqu’à se balader aux terrasses des restaurants.

C’est pourquoi la mairie est partie en guerre contre ces rats. Elle évoque les travaux réalisés depuis plusieurs années, qui auraient délogé ces animaux attirés par les déchets. Selon les médias locaux, la ville compterait huit millions de rongeurs, soit dix par habitant. Un chiffre contesté par la mairie, qui a cependant décidé d’agir.

A lire aussi : Paris en chasse contre les rats

Outre les habituelles campagnes de dératisation par empoisonnement menées dans les quartiers touchés, la mairie en appelle au civisme des Marseillais, dont le comportement est remis en cause. Des tracts ont même été distribués en ce sens.

Des policiers de la propreté recrutés

En effet, La Provence relève les agissements des habitants, notamment les personnes âgées qui nourrissent les chats et pigeons dans les parcs, les comparant à «des complices» de l’invasion de rongeurs. Sans compter ceux qui déposent leurs sacs d’ordures ménagères sur la voie publique à toute heure, sans tenir compte des heures de passages des camions-bennes.

La municipalité demande aux Marseillais de sortir leur poubelle avant 19 heures et dans des sacs fermés ou d’appeler «Allô mairie» (0800 94 94 08) pour signaler la présence de rats ou de poubelles abandonnées.

Yves Moraine, maire des 6e et 8e arrondissements de Marseille lui, est beaucoup plus ferme. Pour pousser les riverains à plus de civisme, l’édile veut augmenter la verbalisation. Le nombre de PV aurait déjà été multiplié par cinq ou six ces derniers mois, note la presse locale. Monique Cordier, déléguée aux espaces naturels, aux parcs et aux jardins affirme quant à elle que la police de la propreté, composée aujourd’hui de vingt-cinq personnes, «va recruter». 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles