Marseille : les proches d’un homme abattu par balle livrent eux-mêmes un suspect au commissariat

Ces deux personnes ont également été placées en garde à vue, pour tenter d'éclaircir les circonstances du meurtre.[BERTRAND LANGLOIS / AFP]

Des proches d'un jeune de 23 ans, dont le corps calciné avait été retrouvé dans la nuit du Nouvel An, ont conduit de force le meurtrier présumé au QG de la police marseillaise, qui les a tous placés jeudi en garde à vue.

L'homme, âgé d'une quarantaine d'années, est «probablement l'auteur» du tir dans la nuque qui a coûté la vie à la victime selon une information de La Provence. Dans la nuit de mercredi à jeudi, deux personnes l'avaient battu avant de l'emmener «de force» devant l'Évêché, siège de la police marseillaise, où se trouve notamment la police judiciaire, chargée de l'enquête sur cet ultime homicide par balle de l'année 2016 dans les Bouches-du-Rhône.

A lire aussi : Besançon : le corps de l'étudiante japonaise recherché dans une forêt du Jura

Ces deux personnes, des proches de la victime, ont également été placées en garde à vue, pour tenter d'éclaircir les circonstances du meurtre, dont le mobile reste flou, a précisé une seconde source. La victime était connue pour des faits de violences ou recels. Selon les premiers éléments de l'enquête, son meurtre serait lié à un différent entre anciens amis, et n'a rien d'un règlement de comptes entre malfaiteurs ou sur fond de trafic de drogue.

Le jeune homme de 23 ans avait été retrouvé dans la soirée du 31 décembre, dans une rue du 14e arrondissement de Marseille, probablement tué d'une balle dans la nuque avant que son corps ne soit brûlé.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles