Que signifient les initiales VTC ?

Les VTC sont des Voitures de Tourisme avec Chauffeur, soumises à certaines conditions. Photo d'illustration. [AFP. ]

Alternative controversée aux taxis, les Voitures de Tourisme avec Chauffeur (VTC) sont revenues ce mardi 26 janvier au centre de l'actualité. Les taxis parisiens étaient à nouveau dans les rues pour manifester contre une concurrence qu'ils jugent déloyale. 

Les Voitures de Tourisme avec Chauffeur sont des voitures de transport haut de gamme, fournies avec un chauffeur. Anciennement connues sous le nom de voiture de grande remise, cette appellation n’existe plus depuis la loi du 22 juillet 2009.

Depuis, les exploitants d’une voiture de tourisme avec chauffeur doivent être immatriculés à un registre. Cette immatriculation est payante et à renouveler tous les trois ans. La concurrence faite aux taxis par les sociétés de VTC est un débat polémique qui ne cesse de faire rage en cette année 2014. Les taxis ne cessent de manifester contre cette "alternative" qui gagne chaque jour de nouveaux utilisateurs alors que les décisions législatives peinent à les rassurer. 

Tout savoir sur les conditions nécessaires

Un véhicule de tourisme est contraint à respecter certains critères : il doit avoir entre 4 et 9 places, être en circulation depuis moins de 6 ans, son moteur doit être au moins de 120 chevaux et la taille du véhicule supérieure à 1m70 de largeur et 4m50 de hauteur. Ces véhicules doivent aussi être munis d’une vignette autocollante VTC.

De plus, pour être chauffeur d’un VTC, il faut obligatoirement avoir une carte professionnelle délivrée par le département de son domicile si le chauffeur respecte un certain nombre de conditions (être titulaire du permis B depuis plus de trois ans, avoir une formation professionnelle d’au moins trois mois, ne jamais avoir été condamné pour certains délits…etc)

Chauffeur Privé, Uber, LeCab ou encore Marcel sont des sociétés de VTC en France, et dans le monde pour certaines, qui ont connu un développement exponentiel en 2014. 

Le service UberPop interdit

La société Uber propose en plus des VTC le service UberPop à ses usagers. Il permet de mettre en relation des clients et des particuliers qui s'improvisent chauffeurs, sans pour autant en avoir la formation, ni le véhicul reglementé. Ce système est illégal, et la société Uber a déjà été condamnée au pénal.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles