Pécresse souhaite renforcer la sécurité dans les transports franciliens

Vingt brigades de cyno-détection (chiens renifleurs) seront bientôt déployées sur l'ensemble du réseau. Vingt brigades de cyno-détection (chiens renifleurs) seront bientôt déployées sur l'ensemble du réseau francilien.[© JF. Mauboussin / RATP]

La présidente LR de la région et du Stif, Valérie Pécresse, a dévoilé ce lundi 13 mars une série de mesures pour améliorer la sureté dans les transports franciliens. 

Elle souhaite allouer davantage de moyens à la sécurité. La vidéo-surveillance notamment va ainsi être renforcée sur l’intégralité du réseau, installée dans tous les trains et RER, ainsi que dans soixante-dix gares routières d’ici à 2021. Une mesure qui coutera vingt millions d’euros par an.

De plus, 200 nouveaux agents de sûreté seront recrutés et affectés aux bus de grande couronne. La gratuité des transports va aussi être étendue à l’ensemble des policiers franciliens, soit 9.000 agents supplémentaires capables d’intervenir, même en dehors de leur service.

A lire aussi : IDF : le Stif veut améliorer son réseau de transports

Enfin, après un test concluant, vingt brigades de chiens renifleurs vont également être déployées, afin d’améliorer la rapidité d’intervention face aux colis suspects.

Et «pour une meilleure coordination des forces de terrain», un centre opérationnel de surveillance commun à toutes les équipes est prévue pour 2019. Ce plan sera voté en conseil d’administration du Stif, le 22 mars.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles