Il se fait passer pour un prof afin d’obtenir les sujets d’un examen

Le tricheur écope d’une sanction disciplinaire : il ne peut plus intégrer d'établissement public d'enseignement supérieur.[JACQUES DEMARTHON / AFP]

Prêt à tout, un étudiant de la faculté de droit de Clermont-Ferrand a tenté de se faire passer pour un enseignant afin de récupérer les sujets d’examen.

Malgré cette audace, Matthieu, a été démasqué. Tout commence en septembre 2015, quelques jours avant les examens du Barreau. L’étudiant, dont France Bleu relate l’histoire, appelle l’imprimeur de l’université et se fait passer pour un nouveau professeur.

Matthieu affirme avoir besoin de conseils pour comprendre le fonctionnement du système de reprographie, puis se rend directement chez l’imprimeur. Sur place, alors que l’homme lui donne quelques explications, le faux enseignant aperçoit le nom de la personne chargée des examens sur l’écran d’ordinateur. Elle demande justement la copie de ces documents.

Démasqué avant l'épreuve

Le jeune homme tente alors le tout pour le tout. Il parvient à convaincre l’imprimeur qu’il a besoin de ces documents pour y effectuer des corrections. Sans être inquiété, Matthieu repart avec les sujets d’examen d’entrée à l’Ecole des Avocats.

Mais sa victoire sera de courte durée. L’université se rend rapidement compte de la supercherie et fait changer tous les énoncés avant le début de l’épreuve. Mais ce n’est pas tout. Le tricheur écope d’une sanction disciplinaire : il ne peut plus intégrer d'établissement public d'enseignement supérieur, une sanction dont il a fait appel, précise France Bleu.

Convoqué au tribunal correctionnel jeudi, il risque aussi une amende, des travaux d’intérêt général, voire une peine de prison avec sursis, en plus des 5.000 euros réclamés par l'université, à titre de dommages et intérêts. Vendredi matin, le verdict n'avait toujours pas été communiqué.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles