Dinan : une épicerie orientale cible d’un affichage sauvage du FN

Une enquête a été ouverte par la gendarmerie de Dinan. Photo d'illustration. [JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP]

L’épicerie orientale «Les 2 continents» de Dinan (Côtes-d’Armor) a été victime d’un affichage électoral sauvage dans la nuit de mercredi à jeudi.

Trois affiches de campagne de la candidate Marine Le Pen, portant l’inscription «Au nom du peuple» ont été apposées sur la vitrine du magasin. C’est un ami du propriétaire qui a découvert les dégradations au petit matin.

Deuxième fois que le magasin est visé

Interrogé par le journal Ouest-France, le propriétaire de l’épicerie a fait part de sa tristesse et de sa colère. D’autant plus que c’est la deuxième fois que «Les 2 continents» est victime d’un tel acte de vandalisme. La première fois, un panneau de restaurant de cochon grillé avait été collé au mastic sur sa vitrine. «Je suis dégoûté, mais je ne tombe pas dans leur piège», a-t-il souligné auprès du journal.

Le commerçant peut compter sur le soutien du maire de la ville, Didier Lechien. «Ces événements, je le condamne avec la plus grande fermeté. Les positions et les déclarations des responsables du Front national nourrissent ce climat d’intolérance, de rejet et de haine», a déclaré l’édile, cité par la presse.

De son côté, Gérard de Mellon, conseiller régional FN, a dit regretter de tels actes, précisant qu’il mènerait une enquête au sein de ses troupes. «C’est un accident. Je ne supporte pas l’idée qu’on ait pu faire un tel geste et nous combattons ce genre d’attitude», a-t-il ajouté.

Une enquête a été ouverte par la gendarmerie de Dinan. Selon les premiers éléments d’investigation, seul ce commerce a été la cible d’un tel affichage sauvage. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles