Vers un changement de nom du Parti socialiste ?

Après les législatives, le PS devra se pencher sur son avenir. [GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP]

Invité de la matinale de France Inter ce lundi 22 mai, le Premier secrétaire du parti socialiste, Jean-Christophe Cambadélis a laissé la porte ouverte à un changement de nom de la formation politique.

Après son score historiquement bas à l’élection présidentielle et la montée en puissance des mouvements d’Emmanuel Macron et de Jean-Luc Mélenchon, le PS apparaît plus divisé que jamais.

Pour faire face à cette fracture, Jean-Christophe Cambadélis estime que le parti va «se refonder, se reformuler, se restructurer» à l’issue des élections législatives des 11 et 18 juin prochain.

«Le Parti socialiste ne peut plus vivre comme la SFIO»

Interrogé sur un éventuel changement de nom, le Premier secrétaire du PS n’a pas exclu cette hypothèse : «ce n’est pas impossible. On le décidera. Aujourd’hui, on voit bien qu’il faut une continuité mais il faut incarner. Le Parti socialiste ne peut plus vivre comme la SFIO avec une verticalité».

La question d’une nouvelle identité n’est pas nouvelle. En 2014, Manuel Valls avait suscité un vif débat en évoquant un tel changement. Il avait plaidé pour la construction d’une «nouvelle maison commune» de «toutes les forces progressistes». Une déclaration alors qualifié de «faute» par Claude Bartolone. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles