Les résultats des ministres qui jouaient leurs places aux législatives

Six membres du gouvernement sont candidats aux élections législatives. [PHILIPPE WOJAZER / POOL / AFP]

Six ministres, membres du premier gouvernement d’Edouard Philippe, étaient candidats aux élections législatives. En cas de défaite, ils étaient contraints de démissionner.

«C’est la tradition républicaine : un ministre qui est candidat aux élections législatives et qui ne l’emporte pas présente sa démission au Premier ministre. Je crois que ça a toujours été comme ça, et c’est assez sain», avait affirmé Edouard Philippe le 18 mai sur France Inter. En agissant de la sorte, Emmanuel Macron et son gouvernement s’inscrivent dans les pas de Nicolas Sarkozy et de François Hollande, qui avaient appliqué cette règle. 

Cette année, ils étaient six à jouer leurs places au gouvernement : Richard Ferrand, Bruno Le Maire, Annick Girardin, Marielle de Sarnez, Christophe Castaner et Mounir Mahjoubi. Quels sont leurs résultats ? 

Annick Girardin : réélue

La ministre des Outre-mer a senti le vent du bouler. Réélue samedi soir députée de Saint-Pierre et Miquelon de justesse avec 51,87% des voix, elle restera donc au gouvernement.

Annick Girardin, 52 ans, briguait un troisième mandat de députée sous l'étiquette PRG, soutenue par La République en Marche d'Emmanuel Macron. Elle ne doit sa victoire qu'à 136 petites voix d'avance sur son rival Stéphane Lenormand (Archipel Demain), vice-président du conseil territorial (48,13%).

Richard Ferrand : réélu

Marcheur de la première heure au côté d’Emmanuel Macron et nommé ministre de la Cohésion des territoires, a remporté la sixième circonscription du Finistère, dont il était le député sortant. Très impliqué dans la vie politique locale, il a bénéficié d’une cote de popularité élevée sur ce territoire.

Bruno Le Maire : réélu

Le ministre de l'Economie semblait bien placé pour obtenir un troisième mandat dans la 1er circonscription de l'Eure. Il a annoncé sa victoire via Twitter. 

Marielle de Sarnez : réélue

La ministre des Affaires européennes Marielle de Sarnez a été élue dimanche députée de la 11e circonscription de Paris avec 63,51% des voix devant le candidat LR Francis Szpiner (36,49%). La candidate MoDem soutenue par la République en marche obtient le siège du député PS sortant Pascal Cherki.

Christophe Castaner : réélu

Député sortant de la deuxième circonscription des Alpes-de-Haute-Provence, et ancien maire de Forcalquier, l'ancien membre du Parti Socialiste jouait à domicile. Si ce territoire n’étaitpas acquis au mouvement du nouveau président de la République, qui n’est arrivé que troisième à l’élection présidentielle derrière Jean-Luc Mélenchon (avec 22,93%) et Marine Le Pen (22,81%), il a profité à plein de l'étiquette République En Marche.

Mounir Mahjoubi : résultat à venir

Secrétaire d’Etat au Numérique et novice en politique, il se présentait dans la seizième circonscription de Paris, face à Jean-Christophe Cambadélis, secrétaire national du PS. Ce dernier, qui avait été élu à 70% il y a cinq ans face à un candidat de l’UMP, a été éliminé au premier tour. Sarah Legrain (France Insoumise) pouvait toutefois espérer battre le ministre au second tour. 

Si ces ministres l’emportent lors des législatives, ils ne pourront toutefois pas cumuler leurs mandats de ministre et de député. Ce seront alors leurs suppléants qui siègeront à l’Assemblée nationale.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles